Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gringos"

En savoir plus

SUR LE NET

Mobilisation en ligne pour les chrétiens d'Irak

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"N'oublions pas la Syrie"

En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Société Générale : Jérôme Kerviel bénéficiera d’un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

EUROPE

Le pape François veut "garantir la protection juridique de l'embryon"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/05/2013

Le pape François a demandé, ce dimanche, à Rome, "une garantie juridique de l'embryon" défendant la "sacralité de la vie humaine" à l'occasion d'une grande marche "pro-vie". C'est la première fois qu'il s'exprime sur ce sujet sensible.

Le pape François a demandé dimanche solennellement "une garantie juridique de l'embryon", "pour protéger tout être humain depuis le premier instant de son existence".

Lors de la prière du Regina Coeli, le pape, qui n'avait jamais parlé de manière explicite de ces sujets sensibles, a aussi défini "la défense de la sacralité de la vie humaine" comme un thème central de "l'année de la foi", qui sera au centre d'une cérémonie au Vatican les 15 et 16 juin.

Le pape a salué les participants à Rome à une grande marche populaire de différentes paroisses et membres d'organisations "pro-life" venus de plusieurs endroits en Europe.

François, dont on connaissait les positions conservatrices sur ces sujets quand il était archevêque de Buenos Aires, a invité à maintenir "vive l'attention de tous sur le thème si important du respect de la vie dès la conception".

Quelques 30.000 personnes (selon les organisateurs) ont défilé dans la matinée, partant du Colisée jusqu'au château Saint-Ange, à quelques mètres du Vatican.

Le pape a évoqué un recueil de signatures actuellement en cours dans les paroisses italiennes pour soutenir l'initiative intitulée "Uno di noi" proposée à l'Union européenne par les mouvements pour la vie.

Il a rendu hommage à cette lutte "pour garantir une protection juridique à l'embryon, protégeant ainsi tout être humain dès le premier instant de son existence".

Le pape a précisé qu'aura lieu au Vatican les 15 et 16 juin la Journée de "l'Evangelium vitae" ("Evangile de la vie"), un "moment particulier pour tous ceux qui ont à coeur la défense de la sacralité de la vie". A cette occasion, il célèbrera une messe sur la place Saint-Pierre.

Le sujet de la défense de la vie -- avortement, euthanasie, bioéthique -- est hautement conflictuel entre l'Eglise catholique et les sociétés d'Occident.

Jean Paul II et Benoît XVI avaient adopté les positions intransigeantes sur ces "valeurs non négociables", positions que reprend sans ambiguïté le pape argentin, qui ne s'était jamais exprimé directement sur ces thèmes depuis qu'il a été élu sur le trône de Pierre.

Pour l'Eglise, la vie étant un don de Dieu, l'avortement et l'euthanasie ne peuvent être en aucune façon admis. Des différences s'expriment ensuite entre théologiens sur la position à adopter vis à vis des personnes qui y recourent, beaucoup de théologiens insistant aujourd'hui sur une attitude de "miséricorde".

AFP

Première publication : 12/05/2013

  • RELIGION

    Le pape François lance la réforme de la Curie

    En savoir plus

  • RELIGION

    Les grands axes du pontificat du pape François se font attendre

    En savoir plus

  • VATICAN

    Pour sa première messe de Pâques, le pape François délivre un message de paix

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)