Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 14/05/2013

Bahreïn : Ali Abdulemam, un blogueur en exil

Aujourd’hui sur le Net, un blogueur bahreïni fuit son pays pour se réfugier au Royaume-Uni. Le site de la Maison Blanche est assailli de pétitions chinoises. Et un webzine marocain lance une campagne contre l’homophobie dans le monde arabe.

Bahreïn : Ali Abdulemam, un blogueur en exil

Cela faisait plus de deux ans qu’il n’avait donné aucune nouvelle. Le blogueur bahreïni Ali Abdulemam vient enfin de sortir du silence après s’être réfugié le mois dernier au Royaume-Uni. Ce militant des droits de l’homme vivait caché depuis la répression de la révolte populaire qui avait été lancée en 2011 à Bahreïn dans le sillage du printemps arabe. Accusé d’avoir voulu renverser le régime, il avait été jugé par contumace et condamné à 15 ans de prison.

Sur le site du magazine américain the Atlantic, un responsable de l’ONG Human Rights Foundation raconte comment le dissident a pu quitter clandestinement le Bahreïn. Ali Abdulemam a ainsi d’abord rejoint l’Arabie Saoudite dissimulé dans une voiture, avant de se rendre au Koweït où des pêcheurs l’ont ensuite introduit en Irak. Et c’est de là qu’il a pris l’avion pour Londres, où il vient d’obtenir l’asile politique, en attendant que sa femme et ses enfants puissent venir le rejoindre.

Considéré comme l’un des pionniers de la blogosphère bahreïnie, Ali Abdulemam avait fondé à la fin des années 90 le forum de discussion pro-démocratique « Bahrain Online ». Depuis, il n’a cessé d’appeler à des réformes politiques dans cette monarchie, où la dynastie sunnite au pouvoir est de plus en plus contestée par la majorité chiite du pays.

Un engagement que cet activiste compte bien poursuivre bien qu’il ait été contraint à l’exil. Dans cette vidéo mise en ligne samedi dernier, il réaffirme ainsi sa détermination à militer pour la liberté d’expression à Bahreïn.



Des pétitions chinoises sur le site de la Maison Blanche

Inauguré en 2011, la plateforme « We, the People » permet à quiconque de lancer une pétition adressée à la Maison Blanche. Un outil qui n’est visiblement pas réservé aux Américains puisque les initiatives lancées par des internautes chinois s’y sont multipliées ces derniers jours.

La Chine dispose pourtant de son propre système de pétitions. Hérité de l’époque impériale, il est censé permettre aux citoyens de contester une injustice auprès des autorités centrales. Mais peu de plaintes aboutissent et les pétitionnaires sont souvent brutalisés, ou envoyés en prison.

Avec le site de la Maison Blanche, les internautes chinois semblent donc avoir trouvé un nouveau moyen d’exprimer leurs doléances. Ainsi, face au refus de la police de rouvrir l’enquête sur l’empoisonnement d’une étudiante pékinoise il y a près de 20 ans, une pétition a récemment été lancée pour appeler Washington à expulser la principale suspecte dans cette affaire, qui vivrait aujourd’hui aux Etats-Unis. Un texte qui a recueilli près de 150 000 signatures.

Et alors que les habitants de Kunming manifestaient, la semaine dernière, contre l’implantation d’une usine pétrochimique polluante dans cette ville du sud-ouest du pays, des militants ont également exigé du gouvernement américain qu’il fasse pression sur les autorités chinoises pour qu’elles abandonnent ce projet.

Mais à l’instar de leurs homologues américains, les internautes chinois n’hésitent pas à utiliser cet espace de liberté pour lancer des pétitions loufoques et farfelues. Celle-ci, par exemple, milite ainsi pour que le tofu ait un goût sucré…

 

La tendance du jour sur les réseaux sociaux

« L’amour pour tous », c’est le nom d’une campagne lancée sur les réseaux sociaux par le webzine marocain Aswat. Une initiative qui invite les internautes du monde arabe à se prendre en photo avec une pancarte pour dénoncer l’homophobie dans leurs pays respectifs. De l’Algérie au Yémen, en passant par la Tunisie, des dizaines de personnes ont déjà participé. Et signe que l’homosexualité reste un tabou dans leur pays, la plupart d’entre eux ont préféré contribuer de manière anonyme à cette campagne lancée en préparation de la journée mondiale contre l’homophobie, qui aura lieu vendredi prochain.

 

GeoGuessr, un jeu de géographie basé sur Google Street View

GeoGuessr est un jeu en ligne qui devrait plaire à tous les amateurs de voyages. Par l’intermédiaire de Google Street View, le site vous emmène virtuellement dans un lieu choisi au hasard. A vous ensuite de deviner de quel endroit il s’agit en plaçant un repère sur une carte du monde. Et plus vous vous rapprochez de la bonne réponse, plus votre score augmente. Une manière de réviser sa géographie tout en s’amusant.

 

 

La vidéo du jour

Cet homme en plein exercice ignore totalement qu’il est filmé… Mais le voyant utiliser le tapis roulant de façon peu conventionnelle et dompter la machine avec une facilité déconcertante, David Wilson, un habitué de la salle de sport, n’a pas résisté à la tentation d’immortaliser sa performance, de la mettre en musique et de la poster sur Youtube

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/07/2014 Réseaux sociaux

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

Au sommaire de cette édition : le conflit à Gaza entre le Hamas et l’armée israélienne se déroule aussi en ligne ; aux Etats-Unis, la pratique du « coal rolling » prend de...

En savoir plus

23/07/2014 Réseaux sociaux

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

Au sommaire de cette édition : des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix à Gaza ; une vidéo d’un enfant libanais frappant un jeune syrien choque la Toile ; et un...

En savoir plus

22/07/2014 Réseaux sociaux

Crash du vol MH17 : attention aux arnaques en ligne

Au sommaire de cette édition : des escrocs en ligne cherchent à tirer profit du crash du vol MH17 ; une partie du web australien dénonce la suppression de la taxe carbone ; et...

En savoir plus

21/07/2014 Réseaux sociaux

La Toile salue la mémoire des victimes du vol MH17

Au sommaire de cette édition : la Toile rend hommage aux victimes du vol MH17 abattu en Ukraine ; un opérateur Internet américain subit les foudres du web ; et une vidéo résume...

En savoir plus

19/07/2014 Réseaux sociaux

La bataille fait rage entre YouTube et les labels indépendants

Adèle, Shaka Ponk, Artic Monkeys... Des artistes que vous ne trouverez peut-être plus sur YouTube. Leurs producteurs n'acceptent pas le nouveau contrat de rémunération proposé...

En savoir plus