Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

FRANCE

Trois morts dans l'incendie d'un squat occupé par des centaines de Roms

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/05/2013

Deux femmes et un enfant ont péri dans la nuit de dimanche à lundi dans l'incendie d'une usine désaffectée de Lyon dans laquelle vivaient environ 200 Roms, selon un bilan provisoire établi par les pompiers.

L'incendie s'est déclaré dans la nuit du dimanche au lundi 13 mai dans une usine désafféctée de Lyon dans laquelle logeaient environ 200 Roms. Selon un bilan provisoire, trois personnes, deux femmes et un enfant, ont péri. Il pourrait y avoir six ou sept victimes, selon les pompiers.

L'incendie, qui a démarré un peu avant 00h30 lundi, a totalement embrasé ce bâtiment situé rue Audibert et Lavirotte, dans le 8e arrondissement de Lyon.

Selon Gilberte Renard, militante de la Ligue des droits de l'Homme (LDH), près de 300 Roms dont des enfants en bas âge et des femmes enceintes occupaient ce bâtiment, des anciens bureaux d'une usine, selon elle. "Ils dormaient souvent dans le grenier", a expliqué à l'AFP la militante.

Dans les décombres, les pompiers ont découvert deux femmes et un enfant, selon les pompiers et la préfecture. Les rescapés ont été évacués et regroupés dans un gymnase d'une école située avenue des frères Lumières, dans le même arrondissement.

Les secours attendaient des renforts, dont des équipes cynophiles, pour fouiller le bâtiment qui menace de s'écrouler, selon les pompiers. L'escalier de l'immeuble s'est d'ores et déjà effondré.

Avec dépêches

Première publication : 13/05/2013

  • FRANCE

    À Lyon, des Roms expulsés attaquent le préfet du Rhône en justice

    En savoir plus

  • FRANCE

    Pour Manuel Valls, les Roms "ne souhaitent pas s'intégrer"

    En savoir plus

  • FRANCE

    À Lyon, des enfants roms vont en classe au commissariat

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)