Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Affaire Benalla : l'Élysée au coeur de la tempête

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bianca Jagger : "Ortega a trahi la révolution sandiniste" au Nicaragua

En savoir plus

LE DÉBAT

Turquie : quelles libertés après l'état d'urgence ?

En savoir plus

POLITIQUE

Soupçons d'Ingérence russe : l'étrange volte-face de Donald Trump

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Pascal Pavageau : "Vous ne pouvez pas avoir raison tout seul, tout le temps"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Donald Trump : la volte-face

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Ant-man et la Guêpe" : un Marvel au féminin

En savoir plus

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

Amériques

Angelina Jolie subit une ablation préventive des seins

© AFP | Angelina Jolie au festival de Cannes 2012

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2013

L’actrice et réalisatrice américaine Angelina Jolie raconte, dans une tribune publiée par le "New York Times" mardi, avoir subi une double mastectomie, une ablation des seins, pour prévenir un risque de cancer en raison d'un gène défectueux.

Le cancer qui a fauché sa mère à l’âge de 56 ans a poussé l’actrice Angelina Jolie à subir une ablation des deux seins. L’actrice et réalisatrice américaine aux trois Golden Globes et un Oscar, "ambassadrice de bonne volonté" du Haut Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies, révèle son histoire dans une tribune publiée le 14 mai dans le quotidien "New York Times" et intitulée "mon choix médical".

Angelina Jolie y raconte les discussions qu’elle a eu avec ses enfants – trois qu’elle a conçu avec Brad Pitt et trois enfants adoptés – au sujet de leur grand-mère et de sa maladie, et sa crainte que le même sort lui soit réservé.

Après examen génétique, l’actrice explique qu'elle porte le gène BRCA1 et que le risque qu’elle développe un cancer du sein était de 87 %, et de 50 % un cancer de l’ovaire. À l’âge de 37 ans, Angelina Jolie a donc décidé de subir une double mastectomie, une amputation des seins. "Quand j'ai réalisé ma situation, j'ai décidé de prendre les devants et de minimiser les risques autant que possible. J'ai décidé de subir une double mastectomie préventive", écrit la réalisatrice.

"Je me sens plus forte d’avoir fait ce choix"

Elle raconte s’être réveillée de l’opération avec des drains et des extenseurs dans les seins. "Vous avez l'impression d'être dans une scène d'un film de science-fiction. Mais quelques jours après l'opération, vous pouvez revenir à une vie normale". Une seconde opération a été consacrée à la reconstruction des seins. "Il y a eu de nombreuses avancées dans cette technique au cours des dernières années, et les résultats peuvent être superbes", rassure l'actrice.

Angelina Jolie raconte comment Brad Pitt l’a soutenue dans ce choix - "Nous avons réussi à trouver des moments pour rire ensemble" - et encourage tous les partenaires masculins à faire de même avec leur compagne. "Personnellement, je ne me sens pas moins femme. Je me sens plus forte d'avoir fait un choix important qui ne diminue en rien ma féminité", affirme-t-elle, ajoutant que l'intervention n'a laissé que de petites cicatrices qui ne seront pas choquantes à voir pour ses enfants.

La raison de ce déballage médiatique ? "Beaucoup de femmes ne savent pas qu’elles vivent peut-être dans l’ombre d’un cancer. J’espère qu’elles pourront passer le test et que s’il s’avère positif, elles sauront que ce n’est pas une fatalité". L’actrice regrette cependant le coût du dépistage - pas moins de 3 000 dollars aux États-Unis – qui représente un obstacle pour beaucoup de femmes.

Le cancer du sein tue plus de 400 000 personnes dans le monde chaque année. Moins de cinq pour cent des cas seraient dus à un gène héréditaire défectueux.

Première publication : 14/05/2013

COMMENTAIRE(S)