Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

SPORT

Benfica - Chelsea : les Blues en quête d’un nouveau trophée européen

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/05/2013

Chelsea et Benfica s’affrontent mercredi à Amsterdam en finale de la Ligue Europa. L’équipe londonienne, vainqueur de la Ligue des champions l’an dernier, espère conclure de la plus belle des manières une saison compliquée.

"C’est sûr, Chelsea est favori avec une équipe équilibrée et des joueurs chers mais, à mon sens, la technique des joueurs de Benfica est légèrement supérieure", a déclaré le technicien suédois Sven-Goran Eriksson au quotidien portugais "A Bola". "La technique de Benfica est très précise. Ils ont un bon contrôle de balle et jouent un bon football", a-t-il ajouté.

Les Portugais, qui risquent fort d'avoir laissé le titre national au FC Porto en s'inclinant face à lui le week-end dernier, arrivent aux Pays-Bas pour disputer la finale de la Ligue Europa après avoir pris un coup sur la tête. Mais la perspective de réussir un exploit historique pour leur club doit sans doute empêcher les hommes de Jorge Jesus de gamberger. "Cette défaite nous a fait très mal", reconnaît l'entraîneur qui déjà l'an dernier s'était fait doubler par Porto dans la dernière ligne droite.

Le milieu de terrain argentin Enzo Perez croit lui aussi que le revers de Porto sera oublié : "L’équipe est abattue et très triste mais nous allons nous racheter contre Chelsea, nous devons y croire".

Double champion d'Europe - en 1961 et 1962 -, Benfica a par la suite perdu six finales européennes. Et comme la dernière remonte déjà à 1990, en C1 face à l'AC Milan, un éventuel exploit mercredi 15 mai est d'ores et déjà considéré comme historique à Lisbonne. "Cette finale marque la reconnaissance internationale de ce que nous avons accompli récemment", affirme Jorge Jesus qui devra se passer de son vice-capitaine Maxi Pereira, suspendu. Le club portugais aura en outre l’avantage de partir avec de bons souvenir d’Amsterdam où le club a remporté sa dernière Coupe d’Europe en 1962 contre le Real Madrid.

"Ce serait incroyable de remporter deux titres européens de suite"

Chelsea, de son côté, a l’occasion de sauver sa saison au niveau européen. Vainqueur de la Ligue des champions l’an passé et piteusement éliminé dès le premier tour cette saison, le club de Premier League se voit offrir là un lot de consolation.

Troisièmes en championnat, les Blues ont quasiment assuré leur place en Ligue des champions, et la perspective de devenir le quatrième club de l'histoire à remporter les quatre Coupes d'Europe, et donc de devenir l'égal de l'Ajax, du Bayern Munich et de la Juventus, doit surmotiver les hommes de Rafael Benitez.

"La saison s’achève et c’est probablement le meilleur moment qui arrive. Nous pouvons gagner un nouveau titre européen et obtenir officiellement notre billet pour la prochaine Ligue des champions" a indiqué le milieu de terrain Mata. Ce serait incroyable de remporter deux titres européens de suite."

Certes, un succès en Ligue Europa n'aura pas la même saveur que la victoire d'il y a un an en Ligue des champions, mais un trophée européen permettra au club de Roman Abramovitch de considérer sa saison comme réussie. Et pour Benitez, ce serait une belle revanche sur ses détracteurs et sur ceux qui espèrent voir José Mourinho sur le banc de Chelsea la saison prochaine.

Déjà vainqueur de la C3 en 2004 avec Valence, le mentor espagnol pourrait devenir le deuxième entraîneur seulement, après l'Italien Giovanni Trappatoni, à remporter la Ligue Europa avec deux clubs différents.

Les Blues, privés de plusieurs atouts sur le terrain, n'auront toutefois pas la tâche facile. Benitez devra notamment se passer de son maître à jouer, le Belge Eden Hazard, son meilleur élément ces dernières semaines, qui souffre au minimum d'un claquage, voire d'une déchirure aux ischio-jambiers de la cuisse gauche.

Cette absence s'ajouterait à celles, déjà actées, de l'attaquant Demba Ba (non-qualifié) et du capitaine John Terry (blessé aux ligaments de la cheville gauche). C'est toute l'animation offensive des Blues qui devra donc être revue. Mais Benitez a déjà vécu tellement de contretemps cette saison qu'il semble ne pas s'en inquiéter.

FRANCE 24 avec dépêches 

Première publication : 14/05/2013

  • FOOTBALL – LIGUE 1

    Le PSG fête son titre dans le chaos

    En savoir plus

  • FOOTBALL – PRIX MARC-VIVIEN FOE

    Pierre-Emerick Aubameyang : "Je rêve de jouer au Real Madrid"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)