Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Todd Shepard, spécialiste de l'Algérie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Ligue des Champions : deux clubs madrilènes en lice

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

L'Afrique du sud, 20 ans après les premières élections démocratiques

En savoir plus

FOCUS

Les Taïwanais divisés vis-à-vis de la Chine

En savoir plus

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires tagués en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

PROFILS

Justine Dupont, surfeuse

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Génocide rwandais : le défi de la réconciliation

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

PSA à la conquête de la Chine

En savoir plus

  • Paris s'inquiète du sort de l'otage français Gilberto Rodriguez Leal au Mali

    En savoir plus

  • Fusillade de Sloviansk : l’identité des assaillants, enjeu entre Moscou et Kiev

    En savoir plus

  • Vidéos : retour sur la vie de Hurricane Carter, symbole des méfaits du racisme

    En savoir plus

  • Mort d'ouvriers au Qatar : "Pas à cause du football", selon la Fifa

    En savoir plus

  • Didier François témoigne : "J'ai subi des simulacres d'exécutions"

    En savoir plus

  • Corée du Sud : la présidente incrimine l’équipage du ferry naufragé

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • Sécurité maximale et participation record au marathon de Boston

    En savoir plus

  • Sissi et Sabahi, seuls candidats à l’élection présidentielle en Égypte

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad dans la ville chrétienne de Maaloula pour Pâques

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

EUROPE

La Syrie au cœur des discussions entre Poutine et Netanyahou en Russie

© AFP

Vidéo par Ksenia BOLCHAKOVA

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/05/2013

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, et le président russe, Vladimir Poutine, se sont rencontrés ce mardi en Russie pour discuter du conflit syrien et notamment de la livraison de systèmes de défense sol-air russes à Damas.

Le président russe Vladimir Poutine a mis en garde, mardi 14 mai, contre tout acte pouvant déstabiliser davantage la situation dans le conflit syrien, à l'issue d'un entretien à Sotchi (sud de la Russie) avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, a indiqué l'agence russe Ria Novosti.

"Période cruciale" (Poutine)



"Nous souhaitons établir la paix avec tous nos voisins. Nous avons pu parvenir à des accords de paix avec deux de nos voisins, que Dieu fasse que nous puissions l'obtenir avec les autres", a observé de son côté Benjamin Netanyahou, dont le pays a effectué au début du mois de mai des frappes aériennes contre des cibles en Syrie.

Israël s'inquiète de la livraion de missiles russes à Damas

La Russie avait confirmé, vendredi, être en train de "finaliser" la livraison au régime de Damas de systèmes sol-air sophistiqués S-300, équivalents du Patriot américain. Une annonce qui avait profondément inquité Tel-Aviv. Un membre du gouvernement israélien a d'ailleurs souligné dimanche que le Premier ministre israélien venait en Russie "tout à fait déterminé" à dissuader le président russe de procéder à de telles livraisons.

Les S-300 sont des systèmes capables d'intercepter en vol des avions ou missiles guidés. L'installation d'un tel système de défense sol-air compliquerait fortement toute nouvelle frappe israélienne, et tout projet des États-Unis ou de leurs alliés d'établir une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Syrie ou d'intervenir pour sécuriser ou démanteler des armes chimiques.

Avec dépêches

Première publication : 14/05/2013

  • SYRIE

    Armes chimiques syriennes : Obama exprime son inquiétude à Poutine

    En savoir plus

  • SYRIE - REPORTAGE

    Les Syriens de Russie, soutiens indéfectibles de Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Russie continuera de livrer des armes à la Syrie

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)