Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

FRANCE

Législative partielle : confusion autour de la candidature de Jérôme Cahuzac

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/05/2013

L’ex-ministre du Budget, qui n'a pas officialisé sa candidature à sa propre succession à la députation, aurait demandé à son ancien porte-parole de campagne d’être son suppléant, selon ce dernier. Jérôme Cahuzac dément.

Le suspense plane toujours sur le retour en politique de Jérôme Cahuzac. L’ancien ministre du Budget aurait en effet approché un élu pour lui proposer d'être son suppléant en cas de candidature à sa propre succession lors de la législative partielle du 16 et 23 juin dans la 3e circonscription du Lot-et-Garonne, selon une déclaration de l’élu en question.

"Cahuzac ira jusqu'au bout"

Daniel Borie, vice-président du conseil général du Lot-et-Garonne et ancien porte-parole de campagne de l'ex-député, aurait décliné l'offre après une semaine de réflexion. Un refus qui ne devrait pas décourager le paria du gouvernement, selon l’élu. Mardi, Daniel Borie s’est en effet dit persuadé à 80 % que Jérôme Cahuzac irait "jusqu'au bout" de sa démarche.

Jérôme Cahuzac est "en capacité de recueillir suffisamment de suffrages pour se maintenir au second tour", a encore déclaré l’élu. "Il est persuadé que s'il gagne la légitimité, de par les voix des électeurs, sa place serait tout naturellement retrouvée à l'Assemblée nationale".

Cahuzac dément

Une version démentie par l’intéressé qui a affirmé mercredi ne pas avoir sollicité de suppléant potentiel. "Il n'est pas mon porte-parole", a-t-il affirmé à l’AFP en référence à Daniel Borie.

Exclu du Parti socialiste le 9 avril, l'ancien ministre doit décider avant le 24 mai à 18h00 s'il brigue un nouveau mandat, sans étiquette. Ce mercredi, il a rappelé qu’il n’avait toujours pas pris de décision quant à une candidature éventuelle. Le chirurgien plasticien avait pourtant déclaré lors d’un entretien télévisé, le 16 avril, qu'il était "infiniment peu probable" qu'il revienne en politique.

Samedi dernier, Jérôme Cahuzac, tombé en disgrâce après la révélation de l'existence d’un compte bancaire en Suisse, avait effectué une visite inattendue au marché de Villeneuve-sur-Lot, ville dont il a été maire. Cette première apparition publique depuis sa démission du gouvernement le 19 mars a été perçue comme un test de popularité auprès de son électorat.

Par ailleurs, selon une citation du Figaro, Jérôme Cahuzac serait revenu sur son mensonge concernant le compte qu'il possédait à l'étranger, et aurait taclé François Hollande au passage, en confiant peu après sa démission à d’anciens conseillers : "C'est moins grave de mentir pendant quinze secondes devant 577 députés que de mentir depuis un an sur l'état de la France, comme le fait François Hollande…!"

Avec dépêches

Première publication : 15/05/2013

  • FRANCE

    Ayrault juge "pathétiques" les confessions de Cahuzac

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jérôme Cahuzac démissionne de son poste de député

    En savoir plus

  • FRANCE

    Pierre Moscovici était-il au courant de l'évasion fiscale de Cahuzac ?

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)