Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

A Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

DÉBAT

Cessez-le-feu Israël - Hamas : un espoir pour la paix ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Le "califat" de Boko Haram : "Un simple coup médiatique"

    En savoir plus

  • Samuel Eto’o met un terme à sa carrière internationale avec le Cameroun

    En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

EUROPE

Un prêtre soupçonné de pédophilie malmène des journalistes de FRANCE 24

© Capture d'écran FRANCE 24.

Vidéo par Tomasz LUBIK , Gulliver CRAGG

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 16/05/2013

Un incident est survenu entre l’équipe de FRANCE 24 en Pologne et un prêtre de Szczecin, dans le nord-est du pays, alors que Gulliver Cragg et son cameraman Tomasz Lubik (photo) l’interrogeaient sur des accusations de pédophilie.

Il ne fait pas bon enquêter sur la pédophilie dans l’Église polonaise. Alors qu'ils tentaient d'interroger un prêtre accusé de pédophilie dans la ville de Szczecin, au nord-est de la Pologne, le correspondant de FRANCE 24 Gulliver Cragg et son cameraman Tomasz Lubik ont été violemment pris à partie par leur interlocuteur.

La scène se passe dans l’une des pièces du presbytère d'une église de Szczecin. Gulliver Cragg et Tomasz Lubik décident d’aller à la rencontre du curé identifié grâce à un témoignage. Ils trouvent alors le prêtre en pleine célébration de l’office, assisté de deux enfants de chœur. Après la messe, les journalistes de FRANCE 24 demandent au prélat s’il souhaite commenter ces accusations.

L’homme d’Église réagit alors avec violence. Affirmant que les journalistes n’ont pas le droit de le filmer, il s'empresse de fermer les portes à clef, empêchant l’équipe de sortir du presbytère. Gulliver Cragg et son caméraman Tomasz Lubik décident alors d’appeler la police mais, ne se sentant pas en sécurité, ils renoncent à attendre l'intervention des forces de l'ordre.

"Laissez-nous sortir"

Les deux journalistes tentent alors de sortir par leurs propres moyens. "Je veux sortir", s’exclame Tomasz Lubik. "C’est un lieu privé !", répond alors le prêtre. "Laissez-nous sortir par l’autre porte alors", insiste encore Gulliver Cragg. Sur les images assez secouées, on voit le prêtre bousculer le caméraman de FRANCE 24 afin de l’empêcher physiquement de sortir. C'est alors qu'il perd ses clefs et que Gulliver Cragg s'en saisit pour ouvrir l'une des portes. "Cours Tomasz, cours !", s’écrie le correspondant de FRANCE 24. Tous deux parviennent alors à s’échapper de l’église.

De retour à Varsovie, le porte-parole de l’épiscopat, le père Juzef Kloch, interrogé sur les accusations de pédophilie contre des membres du clergé, affirme qu’il existe une procédure. " L’ecclésiastique est suspendu de ses fonctions. Il ne peut plus être en contact avec les jeunes et une enquête est ouverte", précise-t-il.

"Ce prêtre continue de travailler avec les enfants"

Pourtant, il y a deux ans, Wojiech, co-fondateur de l’association "N’ayez pas peur" dont le but est de soutenir les victimes d’abus sexuels et d’obliger l’Église à réagir, a déposé une plainte contre le diocèse dont dépend le prêtre qui l'avait violé alors qu'il n'avait qur 9 ans. L'évêché a promis d'enquêter mais le prélat n'a pas été suspendu. "Ce qui me dérange, c’est que ce prêtre continue de travailler avec les enfants. Il les prépare à la première communion. Son évêque sait qu’il a commis de tels actes mais ne l’empêche pas de travailler avec les jeunes", déplore Wojiech.

La pédophilie dans l’Église reste en effet un sujet tabou en Pologne. Peu de médias enquêtent sur le sujet et la plupart des victimes refusent de parler. Aujourd’hui encore, les fondateurs de l’association préfèrent raconter leur histoire en gardant l’anonymat. "J’ai été violé et je ne comprenais pas ce qui m’arrivait. J’avais 13 ans et je ne savais même pas ce qu’était le sexe", témoigne une victime au micro de FRANCE 24. "Quand j’en ai parlé à mes parents, il m’ont dit que j’avais tout inventé, raconte de son côté Marek, victime d’un prêtre en 1980. Ils m’ont demandé de partir de chez eux."

Ces hommes disent connaître des centaines de cas et accusent l’Église de protéger les prêtres pédophiles. L’association "N’ayez pas peur", la première du genre dans le pays, entend donc changer les choses. "C’est un tournant et un tournant personnel également, souligne Wojciech. Nous avons enfin eu le courage de franchir le cap."

Première publication : 16/05/2013

  • AUTRICHE

    Des centaines de pédophiles sur Internet identifiés

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un évêque américain jugé pour avoir couvert des prêtres pédophiles

    En savoir plus

  • VATICAN

    Victime d'un prêtre pédophile, une Irlandaise expose son cas devant des évêques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)