Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk, sous les huées des Occidentaux

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

Moyen-orient

Les ultra-orthodoxes juifs disent "non" au service militaire

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/09/2013

Entre 15 000 et 30 000 ultra-orthodoxes juifs ont manifesté, jeudi soir, à Jérusalem contre des projets visant à contraindre les jeunes religieux à effectuer, comme les laïcs, le service militaire.

Ils considèrent que "la Torah (la loi religieuse juive) est au-dessus de tout". Une marée d'hommes en costume noir, chemise blanche et chapeau noir à large bord, les harédim, ont manifesté, jeudi soir, devant le bureau de recrutement de l’armée à Jérusalem contre le projet de loi prévoyant de ne plus les dispenser de service militaire. Mêlant slogans et prières, ces ultra-orthodoxes, qui représentent environ 10 % de la population israélienne, ont affirmé haut et fort que "l’armée ne prendrait pas les élèves des yéchivot", les séminaires talmudiques.

Un décret perçu comme une "persécution religieuse"

"Nous nous rassemblerons et nous défendrons contre cette persécution religieuse qui veut arracher la Torah d’Israël. (…) La Torah ne sera pas remplacée, a prévenu dans "Haaretz" le rabbin lituanien Shmuel Auerbach, qui est à la tête d’une communauté harédim non-hassidique (les ultra-orthodoxes non-pieux, NDLR) baptisée la Faction Jérusalem.  C’est notre vie et pour toujours. Nous n’aurons de repos et nous ne nous tairons pas jusqu'à ce que, avec l’aide de Dieu, ces décrets injustes soient abandonnés".

"Laissez-nous éduquer nos enfants comme nous le faisons depuis des générations, a insisté le rabbin Moshe Shternboch dans les colonnes du "Jerusalem Post". Vous pouvez voter des budgets et vos décrets mais nous continuerons, sans en tenir compte."

Entre 15 000 et 30 000 ultra-orthodoxes juifs rassemblés à Jérusalem

Le rassemblement dispersé avec force

En Israël, le service militaire est obligatoire pour les hommes (3 ans) et pour les femmes (2 ans) âgés de 18 ans mais, jusqu’à présent, une grande majorité d’ultra-orthodoxes en étaient exemptés. Dans un souci d’égalité, le gouvernement israélien examine plusieurs projets de décrets pour leur imposer d'effectuer au moins un service civil.

Malgré un important déploiement de la police pour empêcher les manifestants d’envahir le bureau de recrutement, quelques échauffourées ont éclaté après l’appel à dispersion des rabbins. Les religieux ont lancé des bouteilles et des pierres sur les forces de l'ordre, qui ont riposté en tirant des grenades assourdissantes et en utilisant des canons à eau, a précisé le porte-parole de la police, Micky Rosenfeld. Huit policiers ont été blessés et au moins dix ultra-orthodoxes ont été interpellés.
 

Première publication : 17/05/2013

  • ISRAËL

    Mur des Lamentations : des femmes juives prient pour la première fois comme les hommes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)