Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Une femme politique proche d'Imran Khan assassinée au Pakistan

©

Vidéo par Valériane GAUTHIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/05/2013

Zohra Hussain, une femme politique appartenant au Mouvement du Pakistan pour la justice, le parti d'Imran Khan, a été tuée d'une balle dans la tête samedi 18 mai à Karachi. L'assassinat n'a pour l'instant pas été revendiqué.

Des hommes armés ont tué à bout portant une responsable du Mouvement pour la Justice (PTI) de l'ancienne vedette pakistanaise du cricket Imran Khan samedi à Karachi, à la veille d'un nouveau vote dans une partie des bureaux de la mégalopole du sud du Pakistan.

Zohra Hussein, 59 ans, vice-présidente de l'organisation féminine du PTI pour le Sindh, la province dont Karachi est la capitale, est tombée dans une embuscade tendue par trois hommes qui l'attendaient devant son domicile, dans la soirée, ont annoncé le PTI et la police.

Imran Khan a accusé dimanche le Mouvement Qaumi Muttahida, un parti ethnique indépendant au pouvoir à Karachi, et plus particulièrement son dirigeant, Altaf Hussain, qui vit en exil à Londres, d'être derrière cet assassinat.

"Je tiens Altaf Hussain pour directement responsable du meurtre car il avait menacé ouvertement les membres et les dirigeants du PTI dans des adresses publiques", a déclaré l'ancienne star du cricket sur son compte Twitter.

"Je tiens aussi pour responsable le gouvernement britannique car je les avais prévenus au sujet du citoyen britannique Altaf Hussein à propos de ses menaces ouvertes de tuer des membres du PTI", a-t-il écrit, ajoutant qu'il était "choqué et profondément attristé par ce meurtre brutal".

Dimanche se déroule un nouveau vote, sur décision de la Commission électorale pakistanaise, dans 43 des 250 bureaux de vote de Karachi, à la suite d'informations sur des fraudes lors des élections législatives du 11 mai.

Zohra Hussein "quittait son domicile lorsque trois hommes armés l'ont attaquée. Elle a pensé qu'ils voulaient lui voler son sac à main et le leur a donné, mais ils l'ont tuée", a raconté à l'AFP Firdous Shamim, un dirigeant local du PTI.

La police a indiqué que les trois agresseurs avaient pu s'enfuir sur une moto après le meurtre. "Ils l'ont abattue d'une balle près du menton, elle n'a pas survécu", a indiqué à l'AFP un responsable de la police, Nasir Aftab.

L'assassinat n'a pas été immédiatement revendiqué et ses motivations sont pour le moment inconnues, selon les autorités.

La tension est vive entre le PTI et le Mouvement Qaumi Muttahida (MQM), depuis que la formation d'Imran Khan a accusé le MQM de fraudes massives aux législatives.

Le MQM a rejeté ces accusations et annoncé qu'il boycotterait le nouveau vote convoqué dimanche.

Les élections du 11 mai ont été largement remportées par la Ligue musulmane (PML-N) de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif, devant le Parti du peuple pakistanais (PPP), qui dirigeait le gouvernement sortant. Le PTI a effectué une percée et est arrivé en troisième position.

Les talibans pakistanais, qui considèrent la démocratie comme non-islamique, ont tué plus de 150 personnes pendant la période électorable, dont 24 le jour même des élections.

AFP

Première publication : 18/05/2013

  • PAKISTAN

    L'ancien Premier ministre Nawaz Sharif prêt à former un gouvernement

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Vote sous tension au Pakistan, attentats à Karachi et à Peshawar

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Les Pakistanais se préparent à des législatives historiques

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)