Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Conférence à Paris sur l'Irak : quelle réponse face à l'organisation de l'EI ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

CharlElie Couture, l’immortel de la chanson française

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Noirs Africains attaqués à Tanger et le harcélement filmé au Caire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Abbottabad peut-elle tourner la page Ben Laden ?

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Culture : Bruxelles contre les artistes ?

En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • Air France : la grève devrait s'intensifier mardi

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

  • Centrafrique : l'ONU prend en charge le maintien de la paix

    En savoir plus

  • Projet de loi anti-jihadiste : la France suit l’exemple du Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Microsoft achète Minecraft, le jeu qui valait 2,5 milliards de dollars

    En savoir plus

  • Netflix débarque en France : le test de France 24

    En savoir plus

  • Le parti de Gbagbo claque la porte de la commission électorale

    En savoir plus

  • Fifa : Sepp Blatter et son entourage de nouveau soupçonnés de corruption

    En savoir plus

  • Le Medef et son million d'emplois en cinq ans, un effet d'annonce ?

    En savoir plus

  • François Hollande : "Il n'y a pas de temps à perdre" face à l’EI

    En savoir plus

  • La ville libanaise d'Arsal face aux jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Le footballeur français Nicolas Anelka signe un contrat en Inde

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : premiers vols de reconnaissance français en Irak

    En savoir plus

  • Le procès de la tempête Xynthia s'ouvre en Vendée

    En savoir plus

Sports

Au Parc des Princes, fin de partie sous les ovations et les larmes de David Beckham

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/05/2013

Le milieu anglais du PSG David Beckham, qui a annoncé jeudi sa retraite, a exprimé sa tristesse "de partir", au moment de recevoir samedi le trophée de champion de France à l'issue de la victoire face à Brest (3-1), au Parc des Princes.

Après les incidents du Trocadéro, le Paris SG s'est offert samedi une séance de rattrapage et a fêté le 3e titre de champion de France de son histoire avec le public du Parc des Princes, l'occasion également de dire adieu en grande pompe à la superstar David Beckham.

Loin des scènes d'émeutes et de pillage de lundi lors de la remise du trophée, le PSG a pu cette fois communier dans une ambiance beaucoup plus apaisée avec ses fans. Pas de casseurs ou d'ultras pour venir gâcher des festivités qui ont pu être plus facilement encadrées dans l'enceinte même du stade parisien.

"Beckham c'était le boss, c'est vraiment un patron!"



Si le dispositif de sécurité a tout de même été renforcé à l'extérieur et à l'intérieur du Parc, histoire d'éviter le fiasco de lundi, rien n'a perturbé les célébrations.

Dès l'échauffement, certains joueurs sont apparus les cheveux teints aux couleurs du club et brandissant des drapeaux avant d'étrenner les maillots de la saison dernière, copieusement conspués par le public.

Au coup de sifflet final du match contre Brest (3-1), le Parc des Princes a été plongé dans le noir pour un feu d'artifice avant l'arrivée des joueurs sur le podium dressé au centre de la pelouse pour exhiber l'Hexagoal, le trophée récompensant le champion de France de Ligue 1 en présence du président du club Nasser el Khelaifi et du président de la Ligue de football professionnel Frédéric Thiriez.

Les joueurs actuels n'ont pas été les seuls à être chaudement applaudis puisque la direction du club avait aussi convié certains anciens des sacres de 1986 et de 1994. Le Parc a ainsi pu acclamer avant le match les ex-légendes du club comme Rai, David Ginola, George Weah ou Antoine Kombouaré, le prédécesseur de Carlo Ancelotti. Une manière pour les propriétaires qataris de jeter des ponts entre les différentes époques du club alors qu'ils sont souvent accusés de ne guère se soucier de l'histoire du PSG.

David Beckham "Je m'attendais à avoir quelques larmes"
L'hommage à David Beckham a été l'autre temps fort de la soirée. Le Spice Boy, qui a annoncé la fin de sa carrière jeudi, a disputé 81 minutes avec en prime le brassard de capitaine avant d'être fêté par le Parc des Princes et ses coéquipiers sous les yeux de ses parents et de sa femme Victoria.

Aligné aux côtés de Matuidi au milieu, l'Anglais a été applaudi à chaque ballon et a montré qu'il n'avait pas perdu son toucher de balle magique sur une magnifique ouverture à destination d'Ibrahimovic en début de match. Le plus beau restait à venir avec une passe décisive sur corner pour le deuxième but du PSG signé Matuidi (31e).

Sorti en larmes et remplacé par Lavezzi, Beckham a ensuite été balancé en l'air par ses camarades avant le début du show où il a eu droit à une séquence spéciale avec des images sur écran géant sur fond de "Hello goodbye" des Beatles.

"Je veux dire merci à tout le monde à Paris, à mes coéquipiers, au staff, aux supporteurs, a déclaré Becks sur le podium, drapé dans le drapeau anglais. Cela a été très spécial de terminer ma carrière ici. Merci Paris. C'est l'une des plus belles villes du monde et je suis triste de partir."

La cérémonie s'est conclue par un tour d'honneur des joueurs.

AFP

Première publication : 19/05/2013

  • FOOTBALL

    Al-Khelaïfi à FRANCE 24 : "J'aurais aimé que Beckham continue de jouer au PSG"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    PSG : David Beckham prendra sa retraite à la fin de la saison

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Nasser al-Khelaïfi : "Nous voulons garder Beckham"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)