Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La constance c'est la confiance"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre l'État islamique

En savoir plus

DÉBAT

Rentrée économique en France : croissance, inflation... Tableau noir pour l'exécutif?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : accord impossible?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile divisée à propos de Darren Wilson

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Adèle Haenel, nouveau visage du cinéma français

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Cameroun ferme ses frontières avec le Nigeria

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un Français sur deux est imposable

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

  • Netanyahou compare le Hamas aux jihadistes de l'État islamique

    En savoir plus

  • Fabius veut coordonner avec l'Iran la lutte contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Darius, ce jeune Rom lynché en juin et SDF en août

    En savoir plus

  • Heurts à Bangui entre soldats français et individus armés

    En savoir plus

  • Vidéo : après une nuit plus calme, la situation reste tendue à Ferguson

    En savoir plus

  • Hollande : "La situation internationale est la plus grave depuis 2001"

    En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • La Fifa interdit au FC Barcelone de recruter

    En savoir plus

  • Au bord de l'éruption, le volcan islandais Bardarbunga menace le trafic aérien

    En savoir plus

  • Quand l’Égypte sermonne Washington sur les émeutes de Ferguson

    En savoir plus

Amériques

Tornade à Oklahoma : les secouristes continuent de rechercher des survivants

© AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2013

Au moins 24 personnes sont mortes lundi après le passage d'une tornade qui a ravagé la ville de Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City. Alors qu'au moins 20 enfants sont toujours portés disparus, les secouristes s'activent dans les décombres.

Une tornade géante de 3 kilomètres de diamètre accompagnée de vents allant jusqu'à 320 km/h a semé la destruction lundi 20 mai dans la banlieue d'Oklahoma City, dans le centre des États-Unis, provoquant la mort d’au moins 24 personnes et piégeant de nombreux blessés sous les décombres, notamment à Moore, une ville de 55 000 habitants. Des centaines de bâtiments, dont deux établissements scolaires, ont été complètement rasés. Selon CNN, au moins 145 personnes ont été hospitalisées.

"Le pays est à leurs côtés aussi longtemps qu’il le faudra"

Le bilan, auparavant porté à près d'une centaine de victimes, a donc été revu à la baisse, plusieurs personnes ayant pu être comptées deux fois, selon une responsable des services de médecine légale d'Oklahoma City. Ce nouveau bilan reste toutefois provisoire, et les secouristes s'activent à la recherche de survivants. 101 personnes ont été retrouvées vivantes au cours de la nuit de lundi à mardi, a indiqué à l'AFP Terry Watkins, porte-parole du département de gestion des situations d'urgence de l'Oklahoma.

Le président américain Barack Obama a déclaré l’état de catastrophe majeure dans l’Oklahoma et ordonné le déblocage d’une aide fédérale pour compléter le financement des efforts déployés au niveau local. Il s'est exprimé ce mardi à la télévision pour apporter son soutien aux victimes. "L'État fédéral va mobiliser toutes ses ressources pour soutenir l'équipe du gouverneur, a-t-il affirmé. Nous serons aux côtés des citoyens de l'Oklahoma aussi longtemps que nécessaire."

Des témoins filment la tornade, à Moore

"Les recherches se poursuivront toute la nuit"

Les autorités s'inquiètent particulièrement du sort des élèves de l'école Plaza Towers.

Selon la chaîne locale KFOR, au moins 20 enfants sont morts dans l'effondrement de l'école élémentaire et une vingtaine d'autres sont portés disparus et se trouvent probablement sous les débris de l'établissement. Les chaînes de télévision ont montré toute l'après-midi des dizaines de membres des secours fouillant les débris de l'école, d'où des enfants en vie ont pu être extirpés, sous l'œil de parents angoissés, tenus à distance par les équipes de secours.

Même les météorologues ont été surpris par la puissance de cette tornade, classée EF- 4 sur l'échelle de grandeur des tornades, qui va de 0 à 5. "Seulement 2 % des tornades aux États-Unis atteignent ce niveau", a souligné Andrew Barrett, météorologue à l'Université de Reading (Royaume-Uni).

La tornade filmée à Moore, lundi 20 mai, dans l'Oklahoma


Une course contre la montre s'est engagée pour essayer de retrouver avant la nuit le maximum de rescapés sous les décombres, ainsi que des corps éventuels, a expliqué la gouverneur de l'État d'Oklahoma, Mary Fallin. Des équipes cynophiles ont été dépêchées sur place. Mais des problèmes d'énergie ont aggravé la confusion pour les secouristes : environ 35 000 habitants de Moore étaient sans gaz et électricité mardi matin, a indiqué la compagnie locale OG&E.

Selon la télévision KFOR, quatre personnes d'une même famille sont mortes alors qu'elles s'étaient réfugiées dans un congélateur. En revanche, une habitante de Moore a raconté sur cette même chaîne qu'en voyant arriver la tornade, elle s'est réfugiée dans sa baignoire avec son chien en se couvrant d'oreillers pour se protéger des débris. Un autre habitant, Lando Hyde, qui travaille dans une écurie, confie qu’il a d’abord pensé à ses animaux, courant pour libérer plusieurs chevaux avant de se mettre à l'abri dans l'étable. "Les box ont été écrasés par une camionnette soulevée par les vents", raconte-t-il. Ajoutant : "Le bruit était insupportable et on pouvait voir des choses voler partout. "

Images du New York Times

"Zone de guerre"

À partir d'un hélicoptère, les chaînes de télévision ont montré des maisons totalement détruites sur des dizaines d'hectares, avec des empilements de dizaines de voitures, des hangars jetés à terre, des murs effondrés et des personnes errant dans les débris. Au moins un incendie a été signalé. Joe Jolly, un habitant de Moore, a indiqué sur la radio publique NPR que le voisinage ressemblait à "une zone de guerre".

"Je n'ai pratiquement plus de maison, a-t-il confié. Je suis encore sous le choc. C'était intense, je ne sais pas quoi dire, c'était terrible."

Le centre médical de la ville a été évacué, selon un porte-parole interrogé par CNN, et tous les patients transportés vers d'autres hôpitaux. La garde nationale a été appelée. Selon la chaîne News.9, des abris d'urgence ont été installés dans la ville d'Oklahoma City, notamment dans des églises. Les appels aux dons et les groupes de soutien se multiplient sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Les tornades touchent souvent les plaines de l'Oklahoma mais rarement les zones habitées. L'état d'urgence avait été déclaré dimanche 19 mai dans 16 comtés de l'État. Moore avait déjà été partiellement détruite en mai 1999 par une puissante tornade qui avait fait 41 morts.

Vidéo : les secours viennent en aide aux victimes de la tornade, en Oklahoma (vidéo AP)

Raw: Rescuers Pull Tornado Survivors to Safety par associatedpress

Avec dépêches

Première publication : 21/05/2013

  • INTEMPÉRIES

    Série de tornades meurtrières dans le centre des États-Unis

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les tornades les plus meurtrières depuis les années 1930

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama visite les sinistrés d'Alabama, l'État le plus touché par les tornades

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)