Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Amériques

Des dizaines de morts après le passage d'une tornade dans l'Oklahoma

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2013

Des dizaines de personnes sont mortes lundi après le passage d'une tornade qui a ravagé la ville de Moore, dans la banlieue d'Oklahoma City. Une vingtaine d'enfants sont toujours portés disparus. Obama a déclaré l'état de catastrophe majeure.

Une tornade géante de 3 kilomètres de diamètre accompagnée de vents allant jusqu'à 320 km/h a semé la destruction lundi 20 mai dans la banlieue d'Oklahoma City, dans le centre des États-Unis, provoquant la mort de dizaines de personnes et piégeant de nombreux blessés sous les décombres, notamment à Moore, une ville de 55 000 habitants. Des centaines de bâtiments, dont deux établissements scolaires, ont été complètement rasés.

Les autorités s'inquiètent particulièrement du sort des élèves de l'école Plaza Towers.

Selon la chaîne locale KFOR, au moins 20 enfants sont morts dans l'effondrement de l'école élémentaire et une vingtaine d'autres sont portés disparus et se trouvent probablement sous les débris de l'établissement. Les chaînes de télévision ont montré toute l'après-midi des dizaines de membres des secours fouillant les débris de l'école, d'où des enfants en vie ont pu être extirpés, sous l'œil de parents angoissés, tenus à distance par les équipes de secours.

"Les recherches se poursuivront toute la nuit"

Il s'agit de la tornade la plus meurtrière aux États-Unis depuis celle qui a fait 161 morts en 2011 à Joplin, dans le Missouri. Même les météorologues ont été surpris par sa puissance, dont la force dépasse le niveau maximal de l'échelle à cinq degrés mesurant les ouragans. Le président américain Barack Obama a déclaré l’état de catastrophe majeure dans l’Oklahoma et ordonné le déblocage d’une aide fédérale pour compléter le financement des efforts déployés au niveau local.


Une course contre la montre s'est engagée pour essayer de retrouver avant la nuit le maximum de rescapés sous les décombres, ainsi que des corps éventuels, a expliqué la gouverneur de l'État d'Oklahoma, Mary Fallin. Des équipes cynophiles ont été dépêchées sur place. Les "recherches se poursuivront toute la nuit", a précisé de son côté Jerry Stillings, le chef de la police de la ville.

Selon la télévision KFOR, quatre personnes d'une même famille sont mortes alors qu'elles s'étaient réfugiées dans un congélateur. En revanche, une habitante de Moore a raconté sur cette même chaîne qu'en voyant arriver la tornade, elle s'est réfugiée dans sa baignoire avec son chien en se couvrant d'oreillers pour se protéger des débris. Un autre habitant, Lando Hyde, qui travaille dans une écurie, confie qu’il a d’abord pensé à ses animaux, courant pour libérer plusieurs chevaux avant de se mettre à l'abri dans l'étable. "Les box ont été écrasés par une camionnette soulevée par les vents", raconte-t-il. Ajoutant : "Le bruit était insupportable et on pouvait voir des choses voler partout ".

"Zone de guerre"

À partir d'un hélicoptère, les chaînes de télévision ont montré des maisons totalement détruites sur des dizaines d'hectares, avec des empilements de dizaines de voitures, des hangars jetés à terre, des murs effondrés et des personnes errant dans les débris. Au moins un incendie a été signalé. Joe Jolly, un habitant de Moore, a indiqué sur la radio publique NPR que le voisinage ressemblait à "une zone de guerre".

"Je n'ai pratiquement plus de maison, a-t-il confié. Je suis encore sous le choc. C'était intense, je ne sais pas quoi dire, c'était terrible."

Le centre médical de la ville a été évacué, selon un porte-parole interrogé par CNN, et tous les patients transportés vers d'autres hôpitaux. La garde nationale a été appelée. Selon la chaîne News.9, des abris d'urgence ont été installés dans la ville d'Oklahoma City, notamment dans des églises. Les appels aux dons et les groupes de soutien se multiplient sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook.

Les tornades touchent souvent les plaines de l'Oklahoma mais rarement les zones habitées. L'état d'urgence avait été déclaré dimanche 19 mai dans 16 comtés de l'État. Moore avait déjà été partiellement détruite en mai 1999 par une puissante tornade qui avait fait 41 morts.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 21/05/2013

  • INTEMPÉRIES

    Série de tornades meurtrières dans le centre des États-Unis

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Les tornades les plus meurtrières depuis les années 1930

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama visite les sinistrés d'Alabama, l'État le plus touché par les tornades

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)