Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

SUR LE NET

"Tor", nouvelle cible de la NSA

En savoir plus

SUR LE NET

Un selfie pris à Auschwitz scandalise la Toile

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Israël, le casse-tête des compagnies aériennes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Première ligne"

En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : les drapeaux en berne en France, l'enquête se poursuit

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg déclare la guerre et signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Gaza : Washington et l’ONU exigent un cessez-le-feu "sans condition"

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

  • Boko Haram kidnappe la femme du vice-Premier ministre camerounais

    En savoir plus

  • En images : les Champs-Élysées noirs de monde pour l'arrivée du Tour

    En savoir plus

  • MH 17 : des combats autour du site du crash bloquent les enquêteurs

    En savoir plus

  • L'épave du Costa Concordia arrive dans le port de Gênes

    En savoir plus

  • Les enfants migrants ne pourront pas rester aux États-Unis, prévient Obama

    En savoir plus

  • Air Algérie : des proches de victimes se recueillent sur les lieux du crash

    En savoir plus

  • Exposition sur la Grande Guerre à Paris : les derniers poilus vous saluent

    En savoir plus

  • En images : affrontements à Paris, en marge de la manifestation pro-Gaza interdite

    En savoir plus

  • Syrie : l'EIIL prend une base de l'armée mais perd un champ gazier

    En savoir plus

  • Crash d'Air Algérie : tous les corps vont être ramenés en France

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

Moyen-orient

L'ex-président Rafsandjani et le protégé d'Ahmadinejad privés de présidentielle

© AFP | L'ex-président Rafsandjani

Vidéo par Antoine MARIOTTI , Nay NAAYEM

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

L'ex-président iranien, Hachémi Rafsandjani et le protégé de l'actuel président Ahmadinejad, Esfandiar Rahim Mashaie, ne pourront pas se présenter à la présidentielle de juin. Les Gardiens de la Constitution n'ont pas retenu leur candidature.

Les gardiens de la Constitution iranienne, chargés d'examiner les centaines de candidatures pour l'élection présidentielle du 14 juin, ont barré, mardi, deux noms célèbres de la liste des candidats : celui de l'ex-président iranien, Hachémi Rafsandjani, ainsi que celui de Esfandiar Rahim Mashaie, considéré comme le poulain de Mahmoud Ahmadinejad. Les gardiens de la Constitution n'on pas motivé leur décision.

Considéré comme un modéré et un réformateur, celui qui a dirigé l'Iran entre 1989 et 1997, Akbar Hachémi Rafsandjani, ne pourra pas briguer de nouveau mandat. Aujourd'hui âgé de 78 ans, ses positions politiques - il avait soutenu les manifestations anti-régime suite à la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009 - semblent avoir joué en sa défaveur auprès des conservateurs chargés de veiller au respect de la Constitution.

Quant à Esfandiar Rahim Mashaie, adoubé par l'actuel président iranien comme son dauphin, il n'aura pas non plus le droit de se présenter. Ancien vice-président de l'Organisation pour le tourisme et l'héritage culturel iraniens, sa candidature représentait, à elle seule, un affront pour l'ayatollah Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution. Détesté par le clergé, taxé d’espion de l’étranger, Mashaie était l’une des cibles privilégiées des ultraconservateurs.

Mashaie entame un recours auprès du Guide suprême

Les deux candidats exclus peuvent entamer un recours auprès du Guide suprême de la République islamique, l'ayatollah Ali Khamenei, seul habilité à désavouer les décisions du Conseil des gardiens de la Constitution.

"Je considère ma disqualification comme une injustice et je vais essayer de la réparer en faisant un recours auprès du Guide suprême", a réagi M. Mashaie, cité par l'agence Fars. Un proche de M. Rafsandjani avait en revanche indiqué avant l'annonce de sa disqualification que l'ex-président se plierait aux décisions du Conseil.

Au total, huit candidats ont été retenus. Ils appartiennent en majorité au camp conservateur, dont l'ex-chef de la diplomatie (1981-97), Ali Velayati, et le maire de Téhéran, Mohammad Bagher Ghalibaf, ainsi que le négociateur en chef du dossier nucléaire, Saïd Jalili, ou encore Mohammad Haddad-Adel et Mohsen Rezaï. La liste est complétée par les conservateurs Hassan Rohani et Mohammad Gharazi, et le réformateur, Mohammad-Reza Aref.

Retrouvez ici la liste des candidats à la présidentielle du 14 juin. 

Avec dépêches

Première publication : 21/05/2013

  • IRAN

    Qui pour succéder au président iranien Mahmoud Ahmadinejad ?

    En savoir plus

  • IRAN

    L'ex-président Rafsandjani annonce sa candidature à la présidentielle du 14 juin

    En savoir plus

  • IRAN

    Le dauphin d'Ahmadinejad promet l'arrivée du printemps

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)