Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Economie

Microsoft dévoile sa nouvelle Xbox

© AFP

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 21/05/2013

La Xbox One, la console de jeu de Microsoft, a été dévoilée ce mardi. La concurrente de la Wii U de Nintendo et de la PS4 de Sony est présentée comme la plateforme de divertissement - jeux, musique et film - par excellence.

C’est l’un des rares produits "made in Microsoft" lancés ces dernières années à avoir rencontré un franc succès commercial. La console de jeu Xbox a réussi là où d'autres gammes de produits comme les smartphones WindowsPhone ont, pour l’instant, échoué : rapporter de l’argent. Le lancement, mardi 21 mai, du successeur de la Xbox 360 représentait donc un moment important pour le géant américain de l’informatique.

La nouvelle mouture de la console de Microsoft, la Xbox One, a été dévoilée alors même que l’actuelle version se porte encore très bien. Aux États-Unis, la Xbox 360 domine le marché depuis 28 mois consécutifs. Depuis sa sortie en novembre 2005, elle s’est écoulée à plus de 77 millions d’unités dans le monde.

Il est pourtant temps pour Microsoft de tourner la page. D’abord parce que le monde vidéoludique a changé depuis 2005. Mais surtout parce que la concurrence l’y oblige. Nintendo a, en effet, déjà sorti sa nouvelle console, la Wii U, en novembre 2012 et Sony prévoit la mise en circulation de sa PS4 “pour l’hiver 2013”.

Plateforme à tout faire

Reste à savoir comment Microsoft compte se renouveler pour rester dans la course. Côté puissance, le groupe américain n’a guère le choix : il doit faire aussi bien sinon mieux que Sony qui a déjà largement évoqué les caractéristiques techniques de sa propre machine à jouer. Sur ce point, les fuites et autres rumeurs qui circulent sur Internet indiquent que la prochaine Xbox devrait tout juste être à la hauteur de sa concurrente japonaise, voire un brin en dessous.

Mais les dirigeants de Microsoft vont probablement tenter de capitaliser sur les forces de la marque Xbox. Contrairement à ses deux rivales, la Playstation et la Wii, le groupe américain a davantage investi dans les capacités multimédia de sa console pour en faire une sorte de plateforme à tout faire aussi efficace pour les jeux vidéo que pour la musique, l’Internet ou la télévision et les films. Pour le site américain Businessweek, il y a fort à parier que Microsoft va dévoiler de nouveaux partenariats avec des chaînes de télévision et des studios de cinéma ou des majors du disque pour enrichir encore son offre multimédia à même d’intéresser les non joueurs.

L’autre force de la Xbox est son réseau de jeu en ligne baptisé "Live". Il compte actuellement plus de 40 millions d’abonnés qui jouent, discutent et font des achats - de films, jeux et autres - directement depuis la console. Microsoft devrait, là encore, tenter de pousser son avantage, peut-être en intégrant Skype, son service de vidéoconférence et de téléphonie, à sa nouvelle console.

Et les jeux dans tout ça ?

Enfin que serait la Xbox aujourd’hui sans Kinect ? Ce capteur qui permet de contrôler la console et certains jeux grâce aux mouvements du corps et sans passer par une manette est loin d’être parfait mais il a permis de distinguer la Xbox de ses concurrents aux yeux des consommateurs. “Le capteur devrait être bien plus précis que l’actuel, qui a essuyé de nombreuses critiques, et pourrait reconnaître jusqu’aux mouvements des yeux”, estime le quotidien britannique The Telegraph. Certaines rumeurs suggèrent même que la nouvelle console de Microsoft fonctionnera seulement si le Kinect est allumé. C’est dire si ce périphérique semble essentiel à la stratégie de Microsoft dans le jeu vidéo.

Mais la Xbox ne doit pas oublier qu’elle demeure avant tout aux yeux du public une console de jeu. Microsoft va devoir taper fort pour espérer être à la hauteur de Sony sur ce point. Le géant japonais a consacré aux jeux “exclusifs” (uniquement disponibles sur sa console) la quasi totalité de sa conférence de presse de présentation de la PS4 en février dernier. Le message était claire : la nouvelle Playstation est le nec plus ultra pour les férus d’émotions vidéoludiques. Le groupe américain se doit de rendre la pareille à son concurrent sous peine de partir avec un handicap aux yeux des joueurs qui demeurent les principaux acheteurs de ces consoles.

Enfin, Microsoft doit dissiper un malentendu qui plane depuis plusieurs semaines. Diverses rumeurs ont laissé entendre que la nouvelle Xbox nécessiterait une connexion Internet permanente pour fonctionner. Un développeur qui a travaillé sur la console a même ajouté de l’eau à ce moulin en laissant entendre sur Twitter qu'il "faudrait s'y faire”. Depuis ce tweet polémique, il ne travaille plus pour Microsoft qui s'est officiellement excusé pour ce message sur le réseau de microblogging, suggérant qu'il s'agit là d'une question particulièrement sensible aux yeux des dirigeants du groupe.

Première publication : 21/05/2013

  • JEUX VIDÉO

    La PlayStation 4 lancée dans un univers de plus en plus compétitif

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    Avec sa Wii U, Nintendo veut revenir sur le devant de la scène

    En savoir plus

  • JEUX VIDÉO

    "L'E3 est avant tout le Cannes du jeu vidéo"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)