Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique FRANCE

Bouteflika a quitté le Val-de-Grâce pour un autre établissement parisien

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/05/2013

Le service français de santé des Armées a mis fin au suspense entourant le lieu de convalescence du président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui a été transféré de l'hôpital du Val-de-Grâce vers un autre établissement de la capitale française.

Son état de santé et son lieu de convalescence alimentent les discussions à Paris et à Alger depuis près d'un mois. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé fin avril à l'hôpital militaire du Val-de-Grâce de la capitale française, a été transféré mardi "dans un établissement parisien du service de santé des Armées", a-t-on appris de source proche du dossier.

Le nom de l'établissement n'a pas été précisé par ce service du ministère de la Défense. Un membre du gouvernement français avait confié dans la journée à des journalistes que M. Bouteflika, âgé de 76 ans, devait être transféré "aux Invalides pour suivre sa convalescence".

Ce transfert a été confirmé en début de soirée à l'AFP, de source proche du dossier.

Le président algérien avait été hospitalisé le 27 avril au Val-de-Grâce "à sa demande", précise le communiqué du service de santé des armées.

Alger se veut rassurant

Lundi encore, le flou restait entretenu sur la réalité de son état de santé. Les autorités algériennes ont dénoncé les "fausses" informations publiées par certains médias, affirmant que son pronostic vital n'a jamais été engagé et qu'il se reposait.

"Après avoir subi des examens médicaux à l'hôpital du Val-de-Grâce à Paris, le président de la République, dont le pronostic vital n'a jamais été engagé et qui voit son état de santé s'améliorer de jour en jour, est tenu, sur recommandation de ses médecins, d'observer un strict repos en vue d'un total rétablissement", selon une déclaration du Premier ministre Abdelmalek Sellal, citée par l'agence APS.

"La maladie du président Bouteflika ne sera bientôt plus qu'un mauvais souvenir", affirmait encore M. Sellal dont c'était la première déclaration depuis le 11 mai sur la santé du chef de l'Etat, qui avait déjà été soigné en 2005 pour "un ulcère hémorragique à l'estomac", à l'hôpital du Val-de-Grâce.

Avec dépêches

Première publication : 21/05/2013

  • ALGÉRIE

    La santé du président Bouteflika "s'améliore de jour en jour", selon le Premier ministre algérien

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Absence de Bouteflika : pour l’opposition, il faut "déclarer la vacance du pouvoir"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    État de santé de Bouteflika: "Pourquoi ne voit-on pas le président à la télévision ?"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)