Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Trois Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-orient

Mahmoud Ahmadinejad conteste l'éviction de son protégé à la présidentielle

© AFP

Vidéo par Antoine MARIOTTI , Nay NAAYEM

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Le président Ahmadinejad entend déposer un recours contre la décision du Conseil constitutionnel d'écarter son dauphin Esfandiar Rahim Mashaïe de la présidentielle du 14 juin. Disqualifié également, l'ex-président Rafsandjani ne fera, lui, pas appel.

Au lendemain du rejet par le Conseil constitutionnel iranien de la candidature d'Esfandiar Rahim Mashaïe pour l'élection présidentielle du 14 juin, le président Mahmoud Ahmadinejad s'est insurgé contre l'éviction de son dauphin. Le chef de l'État sortant, qui ne peut pas briguer de troisième mandat, a argué que son poulain, "un bon croyant, qualifié et utile pour le pays", était "victime d'une injustice".

Mahmoud Ahmadinejad entend faire appel au Guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, seul habilité à désavouer les décisions du Conseil des gardiens de la Constitution. "Il y a huit ans, le Guide suprême avait permis à deux candidats réformateurs d'être réintégrés", rappelle Saviosh Ghazi, le correspondant de FRANCE 24 à Téhéran. Sauf que toute réintégration semble, cette fois-ci, peu probable, estime Bernard Hourcade, directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et spécialiste de l'Iran. La candidature d'Esfandiar Rahim Mashaïe, ancien vice-président de l'Organisation pour le tourisme et l'héritage culturel iraniens, représente en effet un affront pour l'ayatollah Ali Khamenei. Détesté par le clergé, taxé d’espion de l’étranger, il est l’une des cibles privilégiées des ultraconservateurs.

"Rafsandjani pas motivé"

De son côté, l'autre candidat évincé par le Conseil constitionnel, l'ex-président Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, a fait savoir qu'il ne contestera pas sa disqualification, selon Es-Hagh Jahanguiri, le chef de sa campagne cité par l'agence Isna. "Il fait partie des piliers du régime et il le restera, si Dieu le veut", a-t-il indiqué.

Aujourd'hui âgé de 78 ans, ses positions politiques - il avait soutenu les manifestations anti-régime suite à la réélection de Mahmoud Ahmadinejad en juin 2009 - semblent avoir joué en sa défaveur auprès des conservateurs chargés de veiller au respect de la Constitution.

Pour Bernard Hourcade, celui qui a dirigé l'Iran entre 1989 et 1997 n'est pas vraiment déçu par cette décision car "sa candidature avait été motivée par ses proches mais lui  ne l'était pas particulièrement". "Il savait qu'il ne bénéficiait pas de tant de soutien que ça derrière lui", estime le spécialiste. 

Reste à savoir vers qui vont se tourner les sympathisants de chacun de ces hommes. Au total, huit candidats ont été retenus. Ils appartiennent en majorité au camp conservateur, dont l'ex-chef de la diplomatie (1981-1997), Ali Velayati, et le maire de Téhéran, Mohammad Bagher Ghalibaf, ainsi que le négociateur en chef du dossier nucléaire, Saïd Jalili, ou encore Mohammad Haddad-Adel et Mohsen Rezaï. La liste est complétée par les conservateurs Hassan Rohani et Mohammad Gharazi et le réformateur Mohammad-Reza Aref.

Retrouvez ici la liste des candidats à la présidentielle du 14 juin. 

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 22/05/2013

  • IRAN

    L'ex-président Rafsandjani et le protégé d'Ahmadinejad privés de présidentielle

    En savoir plus

  • IRAN

    Qui pour succéder au président iranien Mahmoud Ahmadinejad ?

    En savoir plus

  • IRAN

    Le dauphin d'Ahmadinejad promet l'arrivée du printemps

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)