Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Attaque sanglante à Londres, la police suspecte un acte terroriste

© Capture d'écran d'une image amateur | Le suspect s'adresse à la caméra

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/05/2013

Un soldat a été tué par deux hommes ce mercredi à Londres, dans ce que David Cameron, le Premier ministre britannique, a qualifié de "possible acte terroriste". L'un des tueurs présumés apparaît les mains ensanglantées dans une vidéo amateur.

Un soldat britannique a été tué ce mercredi à Woolwich, un quartier du sud-est de Londres, et deux suspects ont été blessés peu après par la police qui est intervenue, a annoncé Scotland Yard. Les deux hommes blessés, suspectés d’être à l’origine de la mort du premier, ont été transportés dans deux hôpitaux différents.

IMAGES POUVANT CHOQUER - Le suspect aux mains ensanglantées

Une vidéo diffusée sur la chaîne de télévision ITV, prise par un passant au moment du drame, avant l'arrivée de la police, montre un homme noir, les mains couvertes de sang et tenant un couteau et une machette ensanglantés.

"Nous devons les combattre comme ils nous combattent. Oeil pour oeil, dent pour dent", lance-t-il en citant la loi du Talion. "Nous jurons par Allah le tout puissant que nous n'arrêterons jamais de vous combattre", a ajouté le jeune homme noir, habillé d'un jean et d'un blouson et coiffé d'un bonnet.

L'homme, très agité, continue : "Je demande pardon aux femmes qui ont assisté à cela, mais dans nos pays nos femmes doivent assister à de pareilles choses." "Votre peuple ne sera jamais en sécurité. Chassez votre gouvernement. Il ne se soucie pas de vous", ajoute-t-il.

"La personne a été d'abord renversée puis tuée"

La police n'a laissé filtrer que très peu d'informations sur les circonstances du drame. "Les policiers ont ouvert le feu sur deux hommes qui semblaient détenir des armes. Ils ont été hospitalisés dans deux hôpitaux londoniens distincts pour y recevoir des soins", a indiqué Simon Letchford, un responsable de Scotland Yard, lors d'une brève conférence de presse.

D’après plusieurs témoins cités par divers médias, les deux hommes auraient crié "Allah Akbar" au moment de l’agression et auraient tenté de décapiter la victime. Diverses armes, dont une arme à feu, des couteaux et une machette, ont été retrouvées sur les lieux.

Cameron dénonce un acte de nature terroriste

François Hollande, qui recevait le Premier ministre britannique à l'Élysée mercredi soir, a dénoncé un "lâche assassinat" et a témoigné sa solidarité avec le Royaume-Uni. David Cameron a remercié le chef de l'État français pour son soutien. "C'est une attaque épouvantable", a-t-il dit, avant de confirmer que "cet incident est manifestement de nature terroriste".

David Cameron suspecte un acte terroriste

Plus tôt dans la soirée, le Premier ministre britannique avait demandé au ministre de l'Intérieur de convoquer immédiatement une réunion de crise du Comité Cobra, constitué de ministres et responsables de la sécurité. Ce genre de réunions, dans le cadre du dispositif de crise "Cobra", sont organisées lorsque le chef du gouvernement estime que la sécurité nationale est en cause.

Avec dépêches

Première publication : 22/05/2013

COMMENTAIRE(S)