Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: élection sous tension

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Veille de scrutin en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Nigeria : un "colosse" économique face au défi sécuritaire (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... : à J-1 du scrutin, le pays inquiet (Partie 1)

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

RDC : la ferme des anciens combattants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Xavier Dolan nous fait trembler !

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Marathon de Boston, un an après

En savoir plus

FOCUS

Les Algériens de France : un vote courtisé

En savoir plus

SUR LE NET

Le web au chevet des sinistrés de Valparaiso

En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Kiev impuissant face aux pro-Russes dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Qui en voulait au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • En images : près de 280 disparus après le naufrage d’un ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

  • Economies : Valls demande aux fonctionnaires de "participer à l'effort commun"

    En savoir plus

  • L'aviation jordanienne détruit plusieurs véhicules blindés venant de Syrie

    En savoir plus

  • Crimes de guerre en Syrie : la France veut faire saisir la CPI

    En savoir plus

  • Anelka affirme ne pas avoir accepté l’offre du club brésilien

    En savoir plus

  • La police de New York ferme une unité secrète chargée d'espionner les musulmans

    En savoir plus

  • Démission du puissant chef des renseignements saoudiens

    En savoir plus

  • "Injustices et corruption alimentent le cycle de violences au Nigeria"

    En savoir plus

  • Violences sexuelles dans l'armée : Le Drian prône la "tolérance zéro"

    En savoir plus

  • La justice indienne reconnaît l’existence d’un troisième genre

    En savoir plus

FRANCE

Après Aulnay, PSA va fermer le site de Meudon

©

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Dans le cadre de la restructuration de ses activités, le groupe PSA Peugeot Citroën va fermer son site tertiaire de Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine) et transférer ses 660 salariés sur d'autres sites d'ici l'été 2014.

Après Aulnay-sous-Bois, c'est au tour de Meudon-la-Forêt. Selon un document officiel que s'est procuré Reuters, le groupe PSA Peugeot Citroën va fermer d'ici l'été 2014 son site tertiaire situé dans cette ville des Hauts-de-Seine. Dans le cadre de la restructuration de ses activités, et pour redresser sa situation financière, le groupe automobile prévoit également la mise en vente rapide de l'immeuble de Meudon, estimé à sept millions d'euros. Mais pas de suppression d'emplois, promet le document officiel. PSA va transférer l'ensemble de ses 660 salariés vers d'autes sites, notamment dans la région parisienne, ainsi qu'à Vesoul (Haute-Saône), selon une information de France Inter.

"Il s’agit seulement d’un déménagement", a tenté de dédramatiser un porte-parole de PSA. Pourtant, l’annonce n’est pas vécue comme un simple déplacement géographique. "PSA continue, on le voit, à fermer des sites, et même s'il s'en cache, tout le monde ne retrouvera pas un poste à terme car un certain nombre de salariés de Meudon ne pourront pas bouger", estime un délégué syndical du groupe, sous couvert d'anonymat.

Plan de départs volontaires

Une partie des salariés pourront toutefois choisir le plan de départs volontaires engagé à l'échelle du groupe, et qui portera sur 3 600 postes hors production. Ce plan s'ajoute à la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et la réduction d'effectifs sur le site d'assemblage de Rennes (Ille-et-Vilaine).

"Dans le contexte économique difficile traversé par le groupe, la rationalisation du taux d'occupation des sites et l'adaptation de l'aménagement des implantations actuelles des postes de travail [...] s'imposent", écrit PSA dans le document officiel qui sera présenté mercredi 22 mai aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise (CCE) ordinaire.

Le président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian (UMP,) a dit "regretter" cette décision, "car c'est de l'emploi dans le département". "Mais en même temps, je peux comprendre que PSA, confronté à une concurrence internationale très dure, recherche une meilleure compétitivité, a-t-il déclaré sur LCI. Il va nous falloir travailler à trouver d'autres emplois à la place de ceux qui sont en train de disparaître."

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 22/05/2013

  • FRANCE

    Des manifestants de PSA Aulnay interrompent le Conseil national du PS

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    PSA a enregistré plus de 5 milliards de pertes en 2012

    En savoir plus

  • FRANCE

    Bercy écarte l'hypothèse d'une entrée de l'État au capital de PSA

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)