Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Alexander Stubb, Premier ministre finlandais

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Françoise Degois, auteur de "Quelle histoire!"

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ceci est mon corps"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Boujnah, directeur banque et marché, France & Bénélux, Banco Santander

En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les séparatistes ukrainiens ont remis les boîtes noires à la Malaisie

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Les milices libyennes s’affrontent pour le contrôle de l’aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • "Quelle opération ciblée !", quand Kerry ironise sur les frappes israéliennes

    En savoir plus

  • Sous pression, Moscou dément avoir livré des missiles aux pro-russes

    En savoir plus

  • Les chrétiens fuient Mossoul, "un crime contre l'humanité" selon l'ONU

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne tente de reprendre le contrôle de Donetsk

    En savoir plus

  • Didier Drogba tout proche d’un retour à Chelsea

    En savoir plus

FRANCE

Après Aulnay, PSA va fermer le site de Meudon

Vidéo par France 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Dans le cadre de la restructuration de ses activités, le groupe PSA Peugeot Citroën va fermer son site tertiaire de Meudon-la-Forêt (Hauts-de-Seine) et transférer ses 660 salariés sur d'autres sites d'ici l'été 2014.

Après Aulnay-sous-Bois, c'est au tour de Meudon-la-Forêt. Selon un document officiel que s'est procuré Reuters, le groupe PSA Peugeot Citroën va fermer d'ici l'été 2014 son site tertiaire situé dans cette ville des Hauts-de-Seine. Dans le cadre de la restructuration de ses activités, et pour redresser sa situation financière, le groupe automobile prévoit également la mise en vente rapide de l'immeuble de Meudon, estimé à sept millions d'euros. Mais pas de suppression d'emplois, promet le document officiel. PSA va transférer l'ensemble de ses 660 salariés vers d'autes sites, notamment dans la région parisienne, ainsi qu'à Vesoul (Haute-Saône), selon une information de France Inter.

"Il s’agit seulement d’un déménagement", a tenté de dédramatiser un porte-parole de PSA. Pourtant, l’annonce n’est pas vécue comme un simple déplacement géographique. "PSA continue, on le voit, à fermer des sites, et même s'il s'en cache, tout le monde ne retrouvera pas un poste à terme car un certain nombre de salariés de Meudon ne pourront pas bouger", estime un délégué syndical du groupe, sous couvert d'anonymat.

Plan de départs volontaires

Une partie des salariés pourront toutefois choisir le plan de départs volontaires engagé à l'échelle du groupe, et qui portera sur 3 600 postes hors production. Ce plan s'ajoute à la fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) et la réduction d'effectifs sur le site d'assemblage de Rennes (Ille-et-Vilaine).

"Dans le contexte économique difficile traversé par le groupe, la rationalisation du taux d'occupation des sites et l'adaptation de l'aménagement des implantations actuelles des postes de travail [...] s'imposent", écrit PSA dans le document officiel qui sera présenté mercredi 22 mai aux syndicats lors d'un comité central d'entreprise (CCE) ordinaire.

Le président du conseil général des Hauts-de-Seine, Patrick Devedjian (UMP,) a dit "regretter" cette décision, "car c'est de l'emploi dans le département". "Mais en même temps, je peux comprendre que PSA, confronté à une concurrence internationale très dure, recherche une meilleure compétitivité, a-t-il déclaré sur LCI. Il va nous falloir travailler à trouver d'autres emplois à la place de ceux qui sont en train de disparaître."

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 22/05/2013

  • FRANCE

    Des manifestants de PSA Aulnay interrompent le Conseil national du PS

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    PSA a enregistré plus de 5 milliards de pertes en 2012

    En savoir plus

  • FRANCE

    Bercy écarte l'hypothèse d'une entrée de l'État au capital de PSA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)