Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Valls à la chasse aux milliards

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : La polémique enfle

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (Partie 1)

En savoir plus

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Pour Tony Blair, le véritable ennemi de l’Occident est l’islam radical

    En savoir plus

  • Deux policiers tués à Nairobi dans un attentat à la voiture piégée

    En savoir plus

  • Thomas Piketty, l'économiste français superstar aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : avantage pour le Real Madrid vainqueur du Bayern Munich

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le réveil tardif de la France

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Cinéma : “Noor”, le transsexuel pakistanais qui voulait redevenir un homme

    En savoir plus

  • Un entraîneur de foot français porte plainte contre l’émir du Qatar

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le mariage pour tous fête son premier anniversaire

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

EUROPE

François Hollande refuse de négocier la lutte contre l'évasion fiscale

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Alors que certains pays européens souhaitent négocier le partage de leurs informations bancaires, François Hollande a néanmoins affirmé, mercredi à l'issue d'un sommet sur l'évasion fiscale à Bruxelles, que "ce ne serait pas acceptable".

François Hollande a critiqué, mercredi à Bruxelles, l'attitude de certains pays européens face à la lutte contre l'évasion fiscale. Ces pays, comme le Luxembourg ou l'Autriche, conditionnent leur accord pour des échanges automatiques d'informations bancaires à l'acceptation de pratiques similaires par des pays tiers comme la Suisse ou Monaco. 

"Ce ne serait pas acceptable, je ne peux pas l'accepter", a dit le président de la République à l'issue du Conseil européen de Bruxelles.

À la question de savoir si le Luxembourg et l'Autriche avaient définitivement renoncé au secret bancaire à l'occasion de cette réunion, le président français a répondu : "Pas aujourd'hui, ça ne serait pas honnête de ma part de le prétendre."

Vers une directive sur l'épargne à la fin de l'année

Pour autant, il a indiqué que l'Autriche comme le Luxembourg avaient approuvé le communique final du conseil, qui prévoit que, dès le mois de juin, l'Union européenne "fera en sorte de favoriser les échanges automatiques d'informations" en son sein et négociera ensuite avec les pays tiers concernés avant d'adopter une directive sur l'épargne à la fin de l'année.

"L'impunité est terminée"

"Ceux qui pensaient échapper à l'impôt en se réfugiant dans des paradis fiscaux aujourd'hui doivent comprendre que l'impunité est terminée, que l'opacité est en voie d'extinction et qu'il y a un risque sérieux d'être identifié et qu'il convient donc, de manière raisonnable, respectable, de venir se déclarer dans le pays dont ces ressortissants sont contribuables", a encore dit François Hollande.

"Aller chercher la matière imposable là où elle se cache"

Lors de son arrivée au sommet européen, un peu plus tôt dans la journée, le chef de l'État français avait affirmé que des décisions devaient être prises par l'Union européenne "à la fin de l'année" contre l'évasion fiscale. "Nous avons à cœur de lutter contre toutes les sources de l'évasion, notamment les paradis fiscaux", a-t-il déclaré.

"Plutôt que d'augmenter les taxes, les taux, les impôts, les prélèvements, mieux vaut aller chercher la matière imposable là où elle se cache aujourd'hui", a-t-il ajouté. Pour lui, l'objet du sommet était de "chercher des compromis", "des délais peuvent être donnés mais il y a un moment où à la fin de l'année des décisions doivent être prises".
 

Avec dépêches

Première publication : 22/05/2013

  • UNION EUROPÉENNE

    Évasion fiscale : un sommet européen pour faire pression sur l'Autriche et le Luxembourg

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Apple est le roi des "manipulateurs" fiscaux selon le Sénat américain

    En savoir plus

  • FISCALITÉ

    Le Luxembourg prêt à prendre des mesures pour limiter son secret bancaire

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)