Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • En direct : cinquante-quatre Français au nombre des victimes du vol Air Algérie

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Culture

Le Français Henri Dutilleux, célèbre compositeur, est décédé

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2013

Le compositeur français Henri Dutilleux est décédé ce mercredi à l'âge de 97 ans. Qualifié de "moderne classique", il était l'un des contemporains les plus joués au monde. Sa dernière œuvre, "Correspondances", est parue en janvier.

Le compositeur français Henri Dutilleux, décédé mercredi à l'âge de 97 ans, était l'une des figures musicales les plus marquantes de la deuxième moitié du XXe siècle qui avait su apprivoiser le public rebelle à la musique contemporaine.

Son oeuvre originale, éminemment poétique, -comme "Sur le même accord", nocturne pour violon solo et orchestre créé à Londres en 2002,- et dégagée de tout dogmatisme aura été abondamment jouée de son vivant en France et à l'étranger.

Transcendant les modes, indépendant, bien qu'influencé par Bartók, Stravinski et surtout Debussy, il se tenait à l'écart aussi bien des traditionalistes que de l'avant-garde. "Je suis contre les mots d'ordre. Le sectarisme engendre l'appauvrissement", déclarait-il.

Né le 22 janvier 1916 dans une famille originaire du Nord, Henri Dutilleux fait ses études musicales au Conservatoire de Paris. Prix de Rome en 1938, il ne séjournera que quelques mois à la Villa Médicis avant d'être mobilisé comme brancardier.

Sa carrière commence après la guerre, par des musiques de chambre, de film et de scène. Il remporte son premier grand succès en 1948 avec une sonate pour piano créée pour son épouse Geneviève Joy.

Chacune de ses partitions, élaborée très lentement, fera ensuite figure d'événement. Exigeant, Dutilleux ne livre à ses interprètes, tous les trois ou quatre ans, que des oeuvres essentielles par leur densité expressive, leur souci de perfection formelle. Sa production, depuis 1937, ne comptait qu'une quarantaine d'opus.

Le compositeur, qui a dirigé le service des "illustrations musicales" à l'ORTF (1944-1963), a enseigné la composition à l'École normale de musique (à partir de 1961), puis au Conservatoire de Paris (1970-1984).

Henri Dutilleux a notamment écrit deux symphonies, "Métaboles" pour orchestre, "Tout un monde lointain" (1970) un concerto pour violoncelle pour Rostropovitch, et "l'Arbre des songes" un concerto pour violon à l'intention d'Isaac Stern (1985). Il a également composé le quatuor à cordes "Ainsi la nuit" (1977) et une fresque orchestrale créée à Berlin en 2003, "Correspondances".

AFP

Première publication : 22/05/2013

COMMENTAIRE(S)