Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le retour de "Ça" sur grand écran

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à l'ONU : le président français face au monde

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Trump à l'ONU : "irresponsable et infantile"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : vers une interdiction des voitures à essence d'ici 2040

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Devenez citoyen des îles Poubelle !"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Baptême du feu pour Donald Trump et Emmanuel Macron devant l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : l’opposante Diane Rwigara sort du silence

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Florian Philippot : "La refondation du FN se passe assez mal"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François Kalfon : "On peut faire de la politique en dehors du 7e arrondissement de Paris"

En savoir plus

Moyen-orient

Des heurts entre pro et anti-Assad font quatre morts à Tripoli

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Au moins quatre personnes ont été tuées mardi à Tripoli, dans le nord du Liban, lors d'affrontements entre partisans et opposants au dirigeant syrien Bachar al-Assad. Ces tensions sont régulières depuis le début du conflit en Syrie.

De violents affrontements ont opposé mardi 21 mai à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, des partisans et des opposants du président syrien Bachar al-Assad. Au moins quatre personnes ont perdu la vie et 35 ont été blessées au cours de ces heurts, selon une source de sécurité interrogé par l’AFP.

L’armée libanaise a été déployée dans le secteur, mais les combats se sont poursuivis dans la ville. Ces violences, qui ont fait dix morts au total ces derniers jours, ont débuté le dimanche 19 mai. Comme le rapporte le journal libanais "L’Orient-le-Jour", ces affrontements à Tripoli "résultent de l’offensive lancée le week-end dernier par l’armée syrienne et le Hezbollah contre Qousseir, en Syrie".

Les accrochages, qui sont fréquents depuis le début du conflit syrien en 2011, opposent des habitants du quartier sunnite de Bab El-Tebanneh qui soutient la rébellion syrienne, à des membres du quartier alaouite de Jabal Mohsen, favorable au régime de Bachar al-Assad.

Le clan Assad est de confession alaouite, issue du chiisme, alors que les rebelles sont dans leur grande majorité sunnite.

FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 22/05/2013

  • SYRIE

    Le Hezbollah prévient qu’il ne laissera pas les Libanais de Syrie sans défense

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Le Liban pris en étau entre tensions confessionnelles et crise politique

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bombardement syrien à la frontière libanaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)