Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Moyen-orient

Des heurts entre pro et anti-Assad font quatre morts à Tripoli

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/05/2013

Au moins quatre personnes ont été tuées mardi à Tripoli, dans le nord du Liban, lors d'affrontements entre partisans et opposants au dirigeant syrien Bachar al-Assad. Ces tensions sont régulières depuis le début du conflit en Syrie.

De violents affrontements ont opposé mardi 21 mai à Tripoli, la grande ville du nord du Liban, des partisans et des opposants du président syrien Bachar al-Assad. Au moins quatre personnes ont perdu la vie et 35 ont été blessées au cours de ces heurts, selon une source de sécurité interrogé par l’AFP.

L’armée libanaise a été déployée dans le secteur, mais les combats se sont poursuivis dans la ville. Ces violences, qui ont fait dix morts au total ces derniers jours, ont débuté le dimanche 19 mai. Comme le rapporte le journal libanais "L’Orient-le-Jour", ces affrontements à Tripoli "résultent de l’offensive lancée le week-end dernier par l’armée syrienne et le Hezbollah contre Qousseir, en Syrie".

Les accrochages, qui sont fréquents depuis le début du conflit syrien en 2011, opposent des habitants du quartier sunnite de Bab El-Tebanneh qui soutient la rébellion syrienne, à des membres du quartier alaouite de Jabal Mohsen, favorable au régime de Bachar al-Assad.

Le clan Assad est de confession alaouite, issue du chiisme, alors que les rebelles sont dans leur grande majorité sunnite.

FRANCE 24 avec dépêches

 

Première publication : 22/05/2013

  • SYRIE

    Le Hezbollah prévient qu’il ne laissera pas les Libanais de Syrie sans défense

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Le Liban pris en étau entre tensions confessionnelles et crise politique

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bombardement syrien à la frontière libanaise

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)