Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Economie

La Xbox One de Microsoft, "une nouvelle génération de divertissements"

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/05/2013

La Xbox One, nouvelle console de jeu de Microsoft dévoilée mardi, se veut la plateforme de divertissement par excellence. Le géant de l'informatique a surtout mis en avant sa commande vocale, fonctionnalité la plus innovante de l'appareil.

Le groupe informatique américain Microsoft a présenté mardi sa nouvelle console baptisée Xbox One, sur laquelle il offre plus que des jeux vidéo avec l'espoir d'imposer l'appareil comme une plateforme de divertissement incontournable dans le salon.

La Xbox One succèdera "plus tard cette année" à la Xbox 360, vendue à 77 millions d'exemplaires depuis fin 2005, a annoncé le président de la division de divertissement interactif de Microsoft, Don Mattrick, lors d'un événement au siège du groupe à Redmond (ouest des Etats-Unis).

L'appareil permet de zapper de manière instantanée entre un jeu vidéo, un programme de télévision ou la navigation sur internet. Microsoft y a aussi intégré son système d'appels par vidéo sur internet Skype.

Commander la Xbox par la voix

La console permettra deux activités simultanées, en divisant l'écran de télévision auquel elle est connectée, et obéira à des commandes par le mouvement mais aussi par la voix.

Microsoft a annoncé une série de contenus exclusifs, grâce à des partenariats avec Activision, qui édite entre autres le jeu de guerre à succès "Call of Duty", ou EA Sports pour les jeux sportifs comme "FIFA".

Le réalisateur Steven Spielberg va aussi produire une série originale fondée sur le jeu de tir contre des extraterrestres "Halo", un titre phare qui a beaucoup contribué au succès de la Xbox.

"C'est le début d'une nouvelle génération de jeux et de divertissements, et une nouvelle génération de télévision intelligente", a commenté un autre responsable de Microsoft, Yusuf Mehdi.

Microsoft n'est pas le seul grand fabricant de consoles vidéo à renouveler sa gamme. Ses rivaux japonais, Nintendo et Sony, ont respectivement sorti une Wii U fin 2012 et annoncé une PlayStation 4 pour la fin de cette année.

"Pour Microsoft, la concurrence c'est Apple et Google"


Le marché a en effet beaucoup évolué depuis la précédente génération d'appareils, qui a plus de six ans. Il faut désormais compter avec la concurrence des jeux bon marché voire gratuits sur smartphones et tablettes, qui séduisent de plus en plus les joueurs occasionnels.

"Pour Microsoft, la concurrence c'est Apple et Google", qui dominent le marché des tablettes et des smartphones, plus que Nintendo et Sony, note Mike Hickey, un analyste de National Alliance Securities spécialisé dans le marché des jeux vidéo.

Les capacités améliorées de la Xbox One sont une tentative de répondre à la nouvelle donne du marché.

Pour M. Hickey, son succès dépend effectivement de sa capacité à fournir une large gamme de divertissements numériques, et "des contenus au-delà des seuls jeux afin de créer de la valeur pour les joueurs comme pour les non-joueurs".

"Victoire"

Sony semble avoir fait un choix similaire pour sa PlayStation 4, mais n'a toujours pas montré l'appareil proprement dit.

Quant à Nintendo, s'il avait conquis beaucoup de joueurs occasionnels en 2006 avec sa Wii et sa manette à reconnaissance de mouvements, écoulée depuis à 100 millions d'exemplaires, il n'a pas su renouveler ce succès avec la Wii U dont les ventes déçoivent. Les analystes ont invoqué un développement trop lent de contenus et de jeux adaptés.

"Microsoft peut revendiquer la victoire dans la course à la meilleure offre pour l'utilisateur dans son salon", estime James McQuivey, un analyste du cabinet Forrester, qui juge que le groupe informatique a utilisé à bon escient son expertise en termes de matériel et de logiciels.

Cela n'a pas empêché l'action Microsoft de clôturer en baisse de 0,66% à 34,85 dollars.

AFP

Première publication : 22/05/2013

  • JEUX VIDEO

    Microsoft dévoile sa nouvelle Xbox

    En savoir plus

  • INFORMATIQUE

    Windows 8, un handicap pour les ventes de PC

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    Ces géants du Web qui se font passer pour des nains fiscaux

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)