Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

FRANCE

La Chine propose d'envoyer 500 soldats au Mali

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/05/2013

La Chine a proposé d’envoyer 500 soldats au Mali dans le cadre de la mission de maintien de la paix de l’ONU. Il s’agirait, si cette offre se concrétise, de la plus importante participation de Pékin à une opération des Nations unies.

Un contingent de 500 militaires chinois pourrait venir grossir les forces de l’ONU au Mali, selon des diplomates au siège des Nations unies à New York. Pékin a proposé son aide alors que la traque des islamistes se poursuit dans le pays.

Si l’envoi de ces soldats se concrétise, il s’agira alors de plus importante contribution chinoise à une mission de l’ONU. Longtemps réfractaire aux missions de maintien de la paix, qu’elle considérait comme des ingérences injustifiées, la Chine compte aujourd’hui quelque 2 000 hommes engagés auprès des Nations unies.

Pour l’heure, le nombre des soldats chinois qui pourraient intégrer la Mission intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) n’est pas encore connu. Un responsable de l’ONU cité par l’AFP a cependant assuré qu’au moins 155 d’entre eux seront probablement des ingénieurs.

La Chine joue la carte de l’apaisement

Nombre d’experts interprètent la proposition de la Chine comme une tentative d’apaiser les tensions avec les Occidentaux au sujet du conflit en Syrie - Pékin s’est jusqu’à présent opposé à toute résolution de l’ONU contre le régime de Bachar al-Assad - et comme un moyen de resserrer ses relations en Afrique, continent avec lequel elle entretient d’importantes relations commerciales.

Pour l’heure, 6 500 soldats africains, venus principalement des pays d’Afrique de l’Ouest et du Tchad, se trouvent déjà au Mali et devraient être intégrés aux quelque 12 600 Casques bleus de la Minusma. La France, qui a entamé en janvier dernier une opération militaire pour déloger la rébellion islamiste du nord du pays, souhaite pouvoir rapidement passer la main aux troupes de maintien de la paix de l’ONU.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 23/05/2013

  • MALI

    Aminata Traoré, la militante qui dénonce l'"humiliante ingérence" de la France au Mali

    En savoir plus

  • TCHAD

    Reportage : L’intervention militaire au Mali fait la fierté des Tchadiens

    En savoir plus

  • MALI

    "Au sol, c'est aux habitants de l'Azawad de lutter contre les terroristes au Nord-Mali"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)