Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Ukraine : une carte de visite détournée sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes : toujours les mêmes ?

En savoir plus

FOCUS

Copenhague veut gérer la distribution de cannabis

En savoir plus

DÉBAT

Fatah / Hamas : Peut-on croire à la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Économies : le plan Valls fait débat au sein de la majorité

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Peintures millénaires taguées en Libye et les États-Unis à tous prix pour les ados latinos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Un tatouage offensant

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'accord de libre-échange transpacifique en danger

En savoir plus

FOCUS

En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

En savoir plus

  • Les frères ennemis Hamas et Fatah scellent leur réconciliation

    En savoir plus

  • Erdogan présente ses condoléances aux petits-enfants d'Arméniens tués en 1915

    En savoir plus

  • Ces islamistes du Mujao qui considèrent la France comme leur ennemie

    En savoir plus

  • Le patron du Facebook russe s’exile pour échapper à l'œil de Moscou

    En savoir plus

  • Pourquoi Kiev peine à relancer son offensive anti-séparatiste

    En savoir plus

  • La Game Boy, pop star des années 90, fête ses 25 ans

    En savoir plus

  • Le Brésil organise un sommet de l'Internet pour l'ère post-Snowden

    En savoir plus

  • En images : scènes de guerre urbaine à Copacabana

    En savoir plus

  • Paris dévoile sa feuille de route économique jusqu'en 2017

    En savoir plus

  • En images : le "fail" de la police de New York sur Twitter

    En savoir plus

  • Gilberto Rodrigues Leal, un retraité passionné de voyages

    En savoir plus

  • Ligue des champions : duel de géants entre le Real Madrid et le Bayern Munich

    En savoir plus

  • Le retour "hautement politique" d'Abdoulaye Wade à Dakar

    En savoir plus

  • En Pologne, la ville natale de Jean Paul II en pleine "Papamania"

    En savoir plus

  • Kiev va reprendre son "opération antiterroriste" dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Djihadistes français en Syrie : le plan de lutte de Paris

    En savoir plus

  • Booba-Rohff : ces artistes qui desservent le rap "par leur bêtise"

    En savoir plus

  • L'État appelé à intervenir pour aider les réfugiés syriens près de Paris

    En savoir plus

EUROPE

Attaque de Londres : le MI5 aurait tenté de recruter un des suspects

© ITV

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/05/2013

Michael Adebolajo, qui a revendiqué l'assassinat d'un soldat en pleine rue mercredi à Londres, avait été approché par les services de renseignements britanniques après un séjour au Nigeria, selon un de ses amis interviewé par la BBC.

Les services de renseignements intérieurs britanniques ont tenté de recruter Michael Adebolajo, qui a revendiqué le meurtre d'un soldat mercredi à Londres, a affirmé vendredi soir à la BBC un de ses amis qui a été arrêté après son interview télévisée.

Selon lui, Michael Adebolajo a rejeté l'offre du MI5 (services de renseignements intérieurs) de travailler pour eux. Ils n'ont cessé de l'appeler, après un séjour au Nigeria. "En gros, il a été harcelé par le MI5, c'est quelque chose qu'il m'a précisément dit", a déclaré Abou Nusaybah qui a fait la connaissance de Michael Adebolajo en 2002.

Les services de renseignements intérieurs voulaient lui demander s'il connaissait certaines personnes, a-t-il raconté à la chaîne de télévision britannique. "Après leur avoir dit qu'il ne connaissait pas ces personnes et ainsi de suite, ils lui ont demandé s'il ne voulait pas travailler pour eux", a précisé Abou Nusaybah.

La BBC a indiqué que ce dernier avait été arrêté après son interview.

La police a de son côté annoncé que des agents du contre-terrorisme britannique ont arrêté vendredi soir à Londres un homme de 31 ans soupçonné de préparer ou de vouloir commettre des actes terroristes.

Des perquisitions ont également été menées dans deux maisons de l'est de la capitale, a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

La police n'a pas indiqué si cette arrestation avait un lien direct avec le meurtre du soldat Lee Rigby, tué à l'arme blanche lors de l'attaque de deux islamistes présumés mercredi dans une rue de Londres.

Attaque de Londres : l'homme qui a filmé la scène "ne se sentait pas menacé"
L'homme a été arrêté vendredi vers 21H30 locales (20H30 GMT) par des policiers du service anti-terroriste de Scotland Yard, dans le cadre du Terrorism Act 2000, une loi anti-terroriste britannique promulguée en 2000.

Il a été placé en détention dans un commissariat du sud de Londres.

Les services de sécurité britanniques étaient sous pression vendredi pour expliquer comment les deux meurtriers présumés d'un soldat en plein Londres, et particulièrement Michael Adebolajo, un jeune chrétien d'origine nigériane converti à l'islam radical, avaient pu échapper à leurs filets.

Michael Adebolajo, 28 ans, et son complice présumé, Michael Adebowale, 22 ans, qui ont été blessés par la police sur les lieux du drame, étaient toujours à l'hôpital vendredi, mais leur vie n'est pas en danger, selon la police.

AFP

Première publication : 25/05/2013

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : la radicalisation progressive du suspect Michael Adebolajo

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : les suspects étaient connus des services de renseignements

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : l'homme qui a filmé la scène "ne se sentait pas menacé"

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)