Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

SPORT

Tour d’Italie – Vincenzo Nibali : " le rêve d’une vie"

© afp

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/05/2013

Vincenzo Nibali (Astana) a écouté la main sur le cœur l'hymne italien joué en son honneur, dimanche à Brescia, quelques minutes après sa victoire dans le Giro 2013.

Quels sentiments avez-vous ressentis ?

Vincenzo Nibali : "C'est une journée indescriptible, 200 kilomètres de fête, absolument merveilleuse. Dans la première partie de l'étape, on a fêté ça. Les gens, même ceux qui étaient sur l'autoroute, nous saluaient.

Tableau d'honneur
  • Classement général (maillot rose): Vincenzo Nibali (ITA/Astana)
  • Classement par points (maillot rouge): Mark Cavendish (GBR/Omega Pharma)
  • Classement de la montagne (maillot vert): Stefano Pirazzi (ITA/Bardiani)
  • Classement des jeunes (maillot blanc): Carlos Betancur (COL/AG2R La Mondiale)
  • Classement par équipes (au temps): Sky
  • Classement par équipes (aux points): Movistar

Pour moi, cette victoire est un couronnement, le rêve d'une vie. J'ai encore du mal à réaliser ce que j'ai fait. A l'arrivée, j'ai retrouvé ma femme, mes parents..."

Que penser de ce Giro trahi par la météo, avec l'annulation de plusieurs grands cols ?

"Vous avez le souvenir d'un Giro que les coureurs terminent sans le moindre signe de bronzage? La météo a rendu la course très dure, très éprouvante. Je pense que je peux dire sans forfanterie: s'il y avait eu davantage de cols, la résultat aurait été le même car, dans toutes les arrivées au sommet, j'ai toujours eu un plus par rapport aux autres".

Quel a été votre plus mauvais moment ?

"Quand je suis tombé sur la route de Pescara (7e étape, ndlr), à deux reprises. La première chute était spectaculaire mais c'était une glissade. La seconde fois, j'ai eu du mal à rentrer, je n'y suis parvenu que dans le dernier kilomètre. Mais, le lendemain, il y a eu le contre-la-montre de Saltara et ça s'est bien passé. Je n'ai quasiment pas perdu de temps (sur Wiggins), j'ai compris que ça prenait une bonne tournure. Et puis, l'expérience compte. Je suis resté serein, dans une équipe qui travaillait de façon tranquille. Ca compte!"

Propos recueillis en conférence de presse

AFP

Première publication : 26/05/2013

  • POLITIQUE - DOPAGE

    Lutte antidopage : "La mascarade dure depuis 45 ans"

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Le cyclisme africain grand gagnant de Milan-San Remo

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Sky, le ciel comme seule limite ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)