Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Coup d'état au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Violences au Burkina Faso : vers un nouveau coup d'état ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Crise au Burkina Faso : l’état de siège déclaré (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Tibéhirine : "Nous voudrions expertiser" les prélèvements, dit Trévidic

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Inès Boujbel, PDG de Deyma

En savoir plus

POLITIQUE

Drame de Sivens : Placé dénonce "l’absence absolue d’empathie" du gouvernement

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de servir du drame de Sivens

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

FRANCE

Législatives partielles : le PS en difficulté, fort taux d'abstention

© AFP | Frédéric Lefebvre

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/05/2013

Le premier tour des deux législatives partielles des Français de l'étranger qui se sont tenues ce week-end ont enregistré un fort taux d'abstention. Dans les deux cas, le Parti socialiste connaît un fort recul au profit de l'UMP.

Les législatives partielles organisées ce week-end pour les Français de l’étranger n’ont pas mobilisé les foules. Le premier tour de la législative partielle de la 8e circonscription couvrant des pays d'Europe du Sud plus Israël, a été marqué par une abstention frôlant les 90 %, dépassant celle enregistrée en juin 2012 avec 87 %.

Le Parti socialiste (PS), représenté par Marie-Rose Koro a été éliminé, ne recueillant que 14,61 % des voix, dans un scrutin qui comptait 20 candidats. C’est donc la candidate UMP Valérie Hoffenberg (21,84 %) qui affrontera au second tour, le 9 juin, Meyer Habib, investi par l'UDI de Jean-Louis Borloo (15,36 %), selon les résultats publiés sur le site du ministère des Affaires étrangères. Aucun autre candidat n'a dépassé les 8 % des voix.

L'an dernier, la circonscription avait été remportée par la socialiste Daphna Poznanski-Benhamou, avec près de 56 % des voix au second tour face à Valérie Hoffenberg. Mais le Conseil constitutionnel avait annulé en février son élection pour cause d'irrégularités dans ses comptes de campagne. Déclarée inéligible pour un an, Mme Poznanski-Benhamou n'a pu se représenter.

Il y a quelque 110 000 inscrits dans cette circonscription, dont la majorité (environ 66 000) en Israël et dans les Territoires palestiniens, les autres électeurs étant les Français résidant en Italie, Grèce, Chypre, Malte et Turquie.

Frédéric Lefebvre (UMP) en tête

Dans la 1ère circonscription qui couvre les États-Unis et le Canada, Frédéric Lefebvre (UMP) est arrivé en tête du premier tour, sur fond de très forte abstention (86 %).

Ce scrutin a été provoqué par l'annulation, en février, par le Conseil constitutionnel, de l'élection de la socialiste Corinne Narassiguin, en raison de l'irrégularité de ses comptes de campagne. Déclarée inéligible, elle n'a pas pu se représenter.

Selon les résultats publiés dimanche soir sur le site du ministère des Affaires étrangères, seuls 13,47 % des quelque 152 000 inscrits ont pris part au scrutin, soit 86,53 % d'abstention. En juin 2012, la participation s'élevait à environ 20 %.

L'ancien secrétaire d'État UMP, Frédéric Lefebvre, un proche de Nicolas Sarkozy, réinvesti par son parti pour ce nouveau scrutin, a recueilli 29,15 % des suffrages exprimés, en tête devant le candidat du PS, Franck Scemama, qui obtient 24,98 %. Parmi les douze candidats, ils sont les seuls qualifiés pour le second tour qui aura lieu samedi 8 juin.

Derrière eux, Damien Regnard (divers droite) recueille 12,67 %, Louis Giscard d'Estaing, investi par l'UDI 8,62 %, et Cyrille Giraud (EELV) 7,39 %. Un candidat du MoDem, Nicolas Druet, obtient 6 % des voix et Céline Clément (Front de gauche) 4,15 %.

Dans un communiqué publié dimanche soir, le PCF, l'une des composantes du Front de gauche, a appelé les électeurs de Céline Clément (2,85 % au premier tour en juin 2012) à soutenir Franck Scemama au second tour.

Appel à la mobilisation

Constatant une baisse de la participation - une "tendance que l'on observe en France pour les élections partielles" -, Hélène Conway-Mouret, ministre déléguée chargée des Français de l'étranger, a appelé à la mobilisation pour le second tour dans les deux circonscriptions. "J'invite tous nos compatriotes inscrits sur les listes électorales en Amérique du Nord, en Europe du Sud et en Israël à se mobiliser et à aller voter au deuxième tour. Il est important que la voix de nos concitoyens hors de France puisse être entendue, et cela passe par le vote", a-t-elle écrit dans un communiqué.

Avec dépêches
 

Première publication : 27/05/2013

  • FRANCE

    Français de l'étranger : le PS en danger dans deux législatives partielles

    En savoir plus

  • ISRAËL

    Benyamin Netanyahou s’invite dans les législatives partielles françaises

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Vif débat entre candidats pour le siège de député d'Amérique du Nord

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)