Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Afrique

Selon le président nigérien, le Tchad est une cible des islamistes

© Capture d'écran / FRANCE 24

Vidéo par Donaig LE DU , Julien SAUVAGET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/05/2013

Le président nigérien, Mahamadou Issoufou a affirmé, ce lundi, que les islamistes responsables du double attentat meurtrier au Niger le 23 mai préparaient une attaque contre le Tchad depuis le sud libyen. Ce que Tripoli réfute.

Après le Niger, le Tchad. D’après le président nigérien Mahamadou Issoufou, les islamistes qui ont frappé le Niger par deux fois le 23 mai, à Arlit et à Agadez, fomentaient en parallèle un attentat contre le Tchad.

L’attaque "contre le Niger a été préparée en parallèle avec une autre attaque, qui visait le Tchad. Pour l’instant cette attaque ne s’est pas produite mais elle était en cours de préparation en même temps que celle qui a eu lieu contre le Niger", a ainsi déclaré lundi 27 mai le chef de l’État nigérien, qui s'exprimait à Agadez suite à la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats.

Retour sur les lieux des attaques d'Agadez et Arlit

Mahmadou Issoufou a également répété que, selon lui, "le foyer qui déstabilise aujourd’hui le Sahel se trouve en Libye". Il avait déjà affirmé, samedi 25 mai, que les assaillants venaient "du sud libyen". Il disait alors craindre une "somalisation de la Libye".

Le Premier ministre libyen dément

Une version contredite par le Premier ministre libyen, Ali Zaidan, en visite à Bruxelles. Pour ce dernier, toutes les allégations indiquant que les assaillants venaient de Libye sont "sans fondement et ne correspondent pas à la réalité", arguant que c'était plutôt l'ancien dirigeant Mouammar Kadhafi "qui exportait le terrorisme". 

"La nouvelle Libye ne tolère pas cela" et "n'est pas un foyer du terrorisme" a ajouté le chef de gouvernement libyen. Il a également révélé que le fils de l'ex-dirigeant libyen, Saadi Kadhafi, et d'anciens dignitaires du régime bénéficiaient du droit d'asile au Niger. "Je demande à nos amis nigériens de prendre ces faits en considération et d'extrader ces éléments pour qu'ils soient jugés en Libye", a déclaré le Premier ministre.

Les deux attentats du 23 mai au Niger ont été perpétrés à l'aube contre une base militaire à Agadez, où une vingtaine de personnes sont mortes, essentiellement des militaires nigériens, et une mine d'uranium à Arlit où un employé nigérien du site d'Areva a été tué. Les forces spéciales françaises sont intervenues le lendemain matin et ont abattu les deux derniers combattants islamistes qui résistaient. Au total, dix djihadistes ont été tués, huit à Agadez et deux à Arlit.

Avec dépêches

Première publication : 27/05/2013

  • NIGER

    Reportage à Arlit, sur le site d'Areva touché par un attentat

    En savoir plus

  • NIGER

    Attentats au Niger : les assaillants venaient de Libye, selon le président nigérien

    En savoir plus

  • ATTAQUES AU NIGER

    Le groupe de Mokthar Belmokhtar revendique le double attentat au Niger

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)