Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

FRANCE

Militaire agressé à La Défense : le suspect reconnaît les faits

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/05/2013

L'homme suspecté d'avoir agressé un militaire samedi à La Défense a reconnu les faits, selon le procureur de la République de Paris. Âgé de 21 ans, il s'était récemment converti à l'islam et a probablement "agi au nom de son idéologie religieuse".

La traque aura duré moins de quatre jours. L’homme qui a été arrêté, mercredi 29 mai au matin, dans les Yvelines (région parisienne) a reconnu être l’auteur de l’agression d’un militaire samedi à La Défense, selon le procureur de la République de Paris, François Molins.

Prénommé Alexandre, le jeune homme, qui aura 22 ans jeudi, s’est converti à l’islam "à la fin de sa minorité et a probablement agi au nom de son idéologie religieuse", a précisé François Molins. 

"Alexandre a reconnu les faits devant les fonctionnaires du police, indiquant qu'il savait pourquoi ils étaient là", a déclaré le procureur. Ainsi, selon le magistrat, c’est la qualification terroriste qui sera retenue à l’issu de la garde à vue du suspect. L'agression du militaire s'est produite trois jours après le meurtre, à Londres, d'un soldat britannique par deux islamistes radicaux

Le procureur de la République de Paris



Arrêté grâce aux caméras de surveillance

Le jeune homme a pu être arrêté grâce aux caméras de vidéosurveillance, très nombreuses dans le centre commercial du quartier d’affaires de La Défense où a eu lieu l’agression. Sur les enregistrements, les enquêteurs ont pu voir que le suspect a effectué une prière musulmane, quelques minutes avant d’attaquer le militaire avec "une volonté de tuer apparente", a souligné le procureur. "L’auteur n’hésite pas à porter plusieurs coups" à l’aide d’un couteau "de type Laguiole" et non un cutter comme cela avait été indiqué auparavant. Couteau qu’il avait acheté une heure plus tôt dans un hypermarché du centre commercial, a précisé le procureur.

Les enquêteurs ont également pu remonter la piste d’Alexandre grâce à un sac que celui-ci a abandonné peu après l’agression et dans lequel ils ont notamment retrouvé "un pull, une bouteille de jus d’orange" ainsi qu’un couteau et l’étui d’un autre couteau qui aurait servi à l’agression.

Connu des services de police

Alexandre était déjà connu des services de police, mais pour des "petits délits", commis lorsqu’il était mineur, qui lui avait alors valu de simples rappels à la loi. Son identité avait par ailleurs été contrôlée en 2009 lors d’une prière de rue.

Le militaire agressé se porte mieux et a pu sortir lundi de l'hôpital Percy à Clamart, en région parisienne.

Première publication : 29/05/2013

  • TERRORISME

    Attaques contre des militaires : Londres et Paris étudient la piste terroriste

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un militaire poignardé à La Défense, son agresseur activement recherché

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un militaire poignardé à La Défense, le parquet antiterroriste saisi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)