Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

James Foley : "sur la piste de l'égorgeur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Dette argentine : la réplique de la justice américaine

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Saint-Louis : la mort en 15 secondes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

Amériques

Attentat de Boston : l'homme abattu en Floride par le FBI n'était pas armé

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/05/2013

Le jeune homme d'origine tchétchène, tué le 22 mai à Orlando lors d'un interrogatoire du FBI au cours duquel il avait avoué être impliqué dans l'attentat de Boston, n'était pas armé, révèle le "Washington Post".

L'homme d'origine tchétchène tué la semaine dernière en Floride (sud-est) lors d'un interrogatoire avec le FBI au sujet de ses liens présumés avec les auteurs de l'attentat de Boston n'était pas armé, rapporte le Washington Post mercredi.

Ibragim Todashev, 27 ans, avait été abattu le 22 mai après deux heures d'interrogatoire par les agents fédéraux dans son appartement d'Orlando alors qu'il tentait - apparemment - d'attaquer un enquêteur.

Peu avant sa mort, il avait avoué son implication dans un triple meurtre commis selon lui le 11 septembre 2011 avec Tamerlan Tsarnaev, l'aîné des frères accusés de l'attentat du 15 avril dernier qui a fait trois morts et 264 blessés lors du marathon de Boston (Massachusetts, nord-est).

Après l'incident, des responsables des forces de l'ordre avaient affirmé que le jeune homme avait brandi un couteau ou essayé de saisir le pistolet d'un agent du FBI.

Selon le Washington Post, un représentant des forces de l'ordre a assuré que Todashev avait, juste avant d'être abattu, sauté sur l'un des agents du FBI, renversant au passage la table devant lui, mais qu'il n'avait pas d'armes ni de couteaux sur lui. Il a en outre été abattu après des heures d'interrogatoire.

Interrogé par l'AFP pour savoir si Ibragim Todashev était effectivement armé ou s'il s'était montré menaçant avant d'avoir été abattu, le porte-parole du FBI, Paul Bresson, a refusé de commenter l'affaire, indiquant qu'une enquête interne était en cours, dans un communiqué publié mercredi soir. Il a également assuré que "le FBI prenait très au sérieux tout incident impliquant ses agents".

Aussitôt après la mort de son fils, le père du jeune homme, interviewé par des télévisions locales, avait mis en question la version des policiers: "Comment a-t-il pu attaquer un agent notamment avec un couteau, comme (les policiers) l'ont dit, s'ils étaient cinq ou six dans la maison?".

Le FBI s'intéressait à Todashev depuis l'attentat du 15 avril et l'avait interrogé plusieurs fois. Le jeune homme connaissait Tamerlan Tsarnaev, il pratiquait comme lui les arts martiaux et avait un temps habité Boston, avait indiqué un de ses amis, Khusn Taramiv, sur la chaîne locale wesh.com. Il avait encore parlé le mois dernier au téléphone avec l'aîné des Tsarnaev.

Tamerlan Tsarnaev, 26 ans, a été tué trois jours après l'attentat, lors d'un échange de coups de feu avec la police. Son frère Djokhar, 19 ans, a été arrêté quelques heures plus tard à l'issue d'une vaste chasse à l'homme et est détenu dans une prison-hôpital près de Boston.

AFP

Première publication : 30/05/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Des milliers de personnes ont symboliquement terminé le marathon de Boston

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : un homme lié à Tamerlan Tsarnaev abattu par le FBI

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attentat de Boston : Djokhar Tsarnaev a laissé une confession écrite

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)