Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 02/06/2013

De la technologie américaine pour surveiller le web syrien

Aujourd’hui sur le net, des technologies américaines seraient utilisées pour surveiller la Toile syrienne. Les Anonymous s’en prennent à l’extrême droite britannique. Et un golfeur livre une démonstration impressionnante de jonglage.

De la technologie américaine pour surveiller le web syrien

Malgré l’embargo des États-Unis sur ce type de technologies, le régime syrien continue d’utiliser du matériel américain pour surveiller Internet et traquer ses opposants. C’est ce qui ressort d’une analyse de l’infrastructure du web syrien menée la semaine dernière par des cyberactivistes du groupe Telecomix. Des données qui semblent indiquer que 34 serveurs de la compagnie Blue Coat ont récemment été installés sur le réseau Internet syrien.

Comme le rappelle le site français Reflets.info, ce n’est pas la première fois que cette société californienne est accusée d’aider Damas à censurer le web et espionner les internautes. En 2011 déjà, du matériel de Blue Coat avait été repéré en Syrie, ce qui avait déclenché l’ouverture d’une enquête de la part des autorités américaines.

L’entreprise en avait alors rejeté la responsabilité sur des distributeurs intermédiaires, en assurant qu’elle respectait l’embargo imposé par les Etats-Unis.

Mais après l’apparition de nouveaux équipements Blue Coat en Syrie, la société est de nouveau invitée à s’expliquer par des ONG comme Reporters sans frontières, qui l’a classée en mars dernier dans sa liste des Ennemis d’Internet.

Outre la Syrie, les technologies développées par Blue Coat sont en effet utilisées par de nombreux régimes autoritaires dans le monde, d’après l’équipe du Citizen Lab de l’université de Toronto. Ces chercheurs canadiens ont publié, en janvier dernier, une étude montrant que des pays comme l’Arabie Saoudite, le Venezuela ou encore la Chine utilisaient ces équipements qui permettent d’instaurer une censure du web ou une surveillance des internautes.


Les Anonymous s’attaquent à l’extrême droite britannique

Des hackers se réclamant de la branche britannique du collectif Anonymous ont lancé, mardi, l’opération EDL qui vise la Ligue de défense anglaise, un mouvement d’extrême droite connu notamment pour ses positions islamophobes. Une opération mise en place alors que près d’un millier de membres de cette organisation ont manifesté, lundi, dans les rues de Londres contre les musulmans après le meurtre d’un militaire, le 22 mai, par des militants de la cause radicale islamiste.

Dans cette vidéo publiée en ligne pour faire la promotion de leur campagne, les membres d’Anonymous accusent ainsi l’EDL d’exploiter la mort d’un soldat pour répandre son discours haineux et lui promettent une guerre sans fin jusqu’à ce que le mouvement xénophobe disparaisse. Un clip dans lequel les pirates informatiques affirment par ailleurs qu’ils ne laisseront pas ce groupe extrémiste radicaliser la jeunesse du pays en toute impunité.

Des avertissements accompagnés dans le même temps par la divulgation sur le site des Anonymous d’une liste contenant les noms, les numéros de téléphone et les adresses de centaines de membres de la Ligue de défense anglaise et de ses donateurs. Des informations qui contiennent également des détails sur les condamnations passées de certains militants de l’organisation d’extrême droite.

Et les pirates du web inondent également les réseaux sociaux de messages anti-EDL. Une avalanche de commentaires hostiles qui a d’ailleurs poussé le mouvement islamophobe à suspendre momentanément ses activités sur Facebook mardi où l’organisation compte quelques 133 000 supporters.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

« PS4 No DRM » est le nom d’une campagne lancée sur les réseaux sociaux par des fans de jeux vidéos après la propagation d’une rumeur à propos de la Playstation 4. Une rumeur selon laquelle la prochaine console du Japonais Sony pourrait être équipée d’un système de DRM, c’est-à-dire un logiciel de gestion des droits numériques. Ce dispositif limiterait notamment l’utilisation des jeux achetés d’occasion ou même prêté par un ami. Une perspective qui suscite l’inquiétude de nombreux internautes qui attendent malgré tout la sortie cette nouvelle machine avec impatience.

 

Les pistes cyclables européennes sur Google Maps

C’est une nouvelle qui devrait ravir tous les sportifs du dimanche et autres amateurs de balades en bicyclette. Google Maps propose en effet désormais de découvrir l’ensemble des pistes cyclables et autres voies réservées aux vélos existant dans 6 pays européens : la France, la Pologne, le Luxembourg, l’Allemagne, l’Irlande et le Liechtenstein. Une fonctionnalité supplémentaire pour le service de cartographie du géant américain que les internautes sont invités à compléter en renseignant leurs propres itinéraires.

 

Vidéo du jour

Le golfeur professionnel français Romain Bechu vient de mettre en ligne une vidéo dans laquelle il propose une démonstration époustouflante de jonglage avec un club et une balle de golf. Une performance incroyable où il enchaîne des figures toutes plus étonnantes les unes que les autres qui ne manqueront pas de surprendre les internautes.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/09/2014 Réseaux sociaux

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

Le Brésil est secoué par de puissants mouvements sociaux depuis un an. Son économie tourne au ralenti avec une croissance quasi nulle. C’est dans ce contexte que se déroule la...

En savoir plus

22/09/2014 guerre

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

Au sommaire de cette édition : en Ukraine, des activistes appellent à participer au « Blood Bucket Challenge »; des musulmans britanniques dénoncent les actions de l’organisation...

En savoir plus

18/09/2014 Réseaux sociaux

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

Au sommaire de cette édition : les jeunes internautes iraniens contournent massivement la censure en ligne; au Kenya, les mauvais parents sont dénoncés sur Facebook; et un...

En savoir plus

17/09/2014 Réseaux sociaux

Wikileaks dénonce les États utilisant des logiciels espions

Au sommaire de cette édition : Wikileaks dénonce des pays ayant recours à des logiciels espions pour surveiller la Toile; en Angleterre, un projet de « zoo humain » choque les...

En savoir plus

16/09/2014 Réseaux sociaux

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

Au sommaire de cette édition : la Toile appelle les médias à censurer les vidéos de l’organisation de l’Etat islamique; la tendance du « Book Bucket Challenge » déferle sur le...

En savoir plus