Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

FRANCE

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine placé en garde à vue

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/05/2013

Soupçonné de vouloir fuir la France, Ziad Takieddine, soumis à un strict contrôle judiciaire, a été placé jeudi en garde à vue, selon l'AFP qui confirme une information de Mediapart. L'homme est mis en examen dans l'affaire Karachi.

Le Franco-Libanais Ziad Takieddine, a été placé jeudi matin en garde à vue, a indiqué l’AFP confirmant une information de Mediapart. Les policiers soupçonnent l’homme d’affaire, soumis à un strict contrôle judiciaire dans le cadre de sa mise en examen dans le volet financier de l'affaire Karachi, d'avoir voulu fuir le pays.

D’après une source proche du dossier, M. Takieddine s'est procuré un passeport diplomatique de République dominicaine pour un montant de 200 000 euros, daté de janvier 2013.

Ziad Takieddine est notamment poursuivi dans l'affaire Karachi pour recel d'abus de biens sociaux. Les juges soupçonnent que des commissions qu'il aurait touchées en marge de contrats d'armement conclus en 1994 pourraient avoir contribué à un éventuel financement illicite de la campagne présidentielle d'Edouard Balladur en 1995.

Il a par ailleurs plusieurs fois affirmé détenir les preuves d'un financement illicite par la Libye de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. Une information judiciaire a été ouverte à ce sujet en avril.

Avec dépêches

Première publication : 30/05/2013

  • FRANCE

    Affaire Karachi : l'étau se resserre autour d'Édouard Balladur

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ziad Takieddine sonne la charge contre Nicolas Sarkozy

    En savoir plus

  • FRANCE

    Campagne de Sarkozy en 2007 : perquisition au domicile de Takieddine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)