Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : Catherine Samba Panza en quête de soutien à l'ONU

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Les nouveaux road trip

En savoir plus

LES ARTS DE VIVRE

Le succès du high-tech "made in France"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Réchauffement climatique : la planète bientôt sous l'eau?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacob Desvarieux, l'ambassadeur international du Zouk!

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

  • À Berlin, Manuel Valls promet des réformes à Angela Merkel

    En savoir plus

  • Hong Kong : les étudiants en grève pour dénoncer la mainmise de Pékin

    En savoir plus

  • Mort d’Albert Ebossé : la JS Kabylie suspendue deux ans par la CAF

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

  • Ebola : "nous avons devant nous l’une des pires épidémies", dit Douste-Blazy

    En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Préservatifs trop petits : un problème de taille pour les Ougandais

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

Sports

Leonardo suspendu neuf mois, le PSG fait appel

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/05/2013

Le directeur sportif du PSG écope de neuf mois ferme de suspension de banc de touche, de vestiaires d'arbitres et de toute autre fonction officielle pour avoir bousculé un arbitre. Le club, frappé de trois points de pénalité avec sursis, fait appel.

Le Paris SG a annoncé jeudi soir qu'il faisait appel de la suspension de neuf mois ferme de son directeur sportif Leonardo pour son coup d'épaule à l'arbitre du match PSG-Valenciennes le 5 mai.

Le club champion de France, qui comptait confier la charge d'entraîneur à Leonardo en remplacement de l'Italien Carlo Anceliotti sur le déaprt, évoque dans un communiqué une "décision infondée et extrêment sévère" et se dit "totalement solidaire de son directeur sportif.

Désormais, il semble pour le moins compliqué de confier la direction de l'équipe à quelqu'un qui n'aura pas le droit de s'asseoir sur le banc de touche avant le 8 février prochain dans les compétitions françaises.

Leonardo encourait même une suspension d'un an, selon le barème disciplinaire. Lui et le club ont dix jours pour faire appel devant la commission supérieure d'appel de la Fédération française.

Lors de ce match contre Valenciennes (1-1) de la 35e journée, l'arbitre avait exclu le défenseur parisien Thiago Silva, qui l'avait touché au buste.

Furieux

Après le match, au retour vers les vestiaires, des caméras de Canal+ filment Leonardo visiblement en train de donner un coup d'épaule à M. Castro. S'ensuit un petit moment de confusion, puis le Brésilien, barré par des officiels et furieux, lance au directeur de jeu qui s'enfonce dans le couloir: "Vous devez vous préparer mieux!"

Leonardo avait été suspendu à titre conservatoire le 7 mai par la commission de discipline, qui avait mis le dossier à l'instruction. Auparavant, le Brésilien avait expliqué avoir été lui-même poussé en direction de M. Castro.

Pourtant, la commission a retenu jeudi "l'intentionnalité", comme l'a expliqué à la presse son président Pascal Garibian.

"Après avoir entendu les officiels, MM. Castro, Leonardo et son défenseur, la commission a retenu la notion d'intentionnalité", a-t-il dit pour expliquer la sanction infligée.

Dans une brève déclaration à la presse à la sortie de son audition, Leonardo s'était lui simplement dit "content" d'avoir pu donner sa version des faites.

"On avait des choses à dire. C'est pour ça que je suis content d'avoir pu m'expliquer, d'avoir donné ma vision de tout ça. Je crois que c'était important", avait-il dit.

Si le retrait de points avec sursis, qui concerne la saison prochaine, semble presque anecdotique, la suspension de Leonardo est très embêtante pour le club.

Le PSG songeait, en effet, à confier les commandes de l'équipe à son directeur sportif.

Le club de la capitale compte officiellement sur Ancelotti pour honorer sa dernière année de contrat, mais il sait aussi qu'il est presque illusoire de retenir un entraîneur contre son gré et celui-ci a clairement fait part de son désir de quitter le club.

Et le PSG se heurte à la difficulté de lui trouver un successeur de son calibre. Les pistes explorées se sont pour la plupart éteintes, entre un José Mourinho pressenti de retour à Chelsea, un Arsène Wenger désireux de rester à Arsenal et un Rafael Benitez qui s'est engagé avec Naples.

AFP

Première publication : 30/05/2013

  • FOOTBALL

    PSG-Valenciennes : Leonardo suspendu à titre conservatoire

    En savoir plus

  • BANDE DESSINÉE

    Le PSG, une arme de distraction massive

    En savoir plus

  • FOOTBALL – LIGUE 1

    Le PSG fête son titre dans le chaos

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)