Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Punition collective"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les Français de l'armée israélienne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

  • Gaza : courte trêve après un raid meurtrier sur une école de l’ONU

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

Economie

Un manoir des Madoff en vente pour indemniser les victimes de l'escroc de Wall Street

© Capture d'écran - Shawn Elliot

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 30/05/2013

Une luxueuse maison qui a appartenu à Peter Madoff, le frère du financier et escroc Bernard Madoff, vient d’être mise en vente pour 4,5 millions de dollars. L'argent récolté sera reversé aux victimes de l'homme d'affaires. Petit tour du propriétaire.

Peter Madoff, frère de l'escroc Bernard Madoff, ne pourra plus jamais se reposer dans sa luxueuse résidence secondaire au 34 Pheasant Run dans le très cossu petit village américain de Old Westbury sur l'île de Long Island. Elle est désormais en vente sur ordre du FBI. Ses cinq chambres, ses cinq salles de bains, sa piscine et un accès à des terrains de tennis, auront de quoi satisfaire les éventuels goûts de luxe des futurs acquéreurs.

L’agence immobilière américaine Shawn Elliot, chargée de la transaction depuis fin avril, la décrit comme une demeure de type “manoir colonial anglais doté d’un terrain de 16 000 m². Elle l'a mise en vente pour 4,5 millions de dollars.

Visite guidée de la maison à vendre de Peter Madoff

Une coquette somme qui n'ira pas dans la poche de son propriétaire d’origine. Peter Madoff, ancien responsable juridique de l’empire Madoff, purge une peine de 10 ans pour avoir participé à la gigantesque fraude qui a fait perdre en 2009 près de 50 milliards de dollars aux clients de la star déchue de Wall Street.

Luxe, faste et escroquerie

La maison a été saisie en janvier 2013 par les autorités américaines. Il ne s’agissait pas de la résidence principale de Peter Madoff qui vivait dans le très chic quartier de Park Avenue à New York. Mais il l’avait acquise il y a vingt ans et tout le mobilier et les décorations, comme les peintures, accumulés au fil du temps, sont toujours en place. C’est donc un miroir du train de vie très faste que menait le frère de l’un des plus célèbres escrocs de l’histoire américaine récente. “Devant toutes ces splendeurs, il est facile d’oublier que ces richesses ont pour une grande part été acquises sur le dos de victimes innocentes”, souligne Kevin Kamrowski, un agent fédéral au New York Times qui a pu visiter ce luxueux manoir.

La localisation de la maison de Peter Madoff

Agrandir le plan

L’argent collecté grâce à l’éventuelle vente du 34 Pheasant Run sera intégralement reversé aux clients lésés par Bernard Madoff. Pour l’instant, l’agence immobilière a reçu plusieurs offres, mais aucune n’a été encore acceptée.

Ce n’est pas le premier bien immobilier de la famille qui est ainsi mis en vente au bénéfice des victimes de cette escroquerie géante. L’appartement de Park Avenue de Peter Madoff a trouvé preneur, en janvier 2013, pour 4,6 millions de dollars tandis que celui de Bernard Madoff, situé en plein cœur de Manhattan, a été acheté pour 8 millions de dollars en 2010.

Tout cet argent est reversé à deux fonds destinés aux victimes, gérés par le département américain de la Justice et par l’avocat américain Irving Picard. Ils ont pour l’heure collecté plus de 10 milliards de dollars.

Première publication : 30/05/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Les héritiers d'un proche de Madoff rendent 7,2 millards d'euros au liquidateur

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le fils de Bernard Madoff retrouvé pendu dans son appartement new-yorkais

    En savoir plus

  • AFFAIRE MADOFF

    Où sont les milliards de Madoff ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)