Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste visant la Commission européenne

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski se dit disposé à gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Soldat tué à Londres : Michael Adebowale inculpé de meurtre

© © ITV | Michael Adebowale filmé par un vidéaste amateur

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/05/2013

Michael Adebowale, l'un des auteurs présumés du meurtre du soldat britannique Lee Rigby le 22 mai, à Londres, doit comparaître devant un juge ce jeudi. Son complice présumé Michael Adebolajo est, lui, toujours hospitalisé sous garde policière.

Il a été inculpé pour "meurtre" et "détention d'arme à feu". Michael Adebowale, l'un des deux hommes accusés du meurtre à l'arme blanche du soldat britannique Lee Rigby en pleine rue, à Woolwich, un quartier de Londres, le 22 mai, a brièvement comparu ce jeudi 30 mai devant le tribunal londonien de Westminster, qui a renvoyé l'affaire au 3 juin devant la Cour criminelle centrale d'Angleterre d'Old Bailey. Le suspect, âgé de 22 ans, avait quitté l'hôpital mardi pour être aussitôt placé en garde à vue et interrogé dans un commissariat.

Michael Adebolajo toujours hospitalisé

Le second auteur présumé du meurtre, Michael Adebolajo, qui revendiquait fièrement son acte dans une vidéo tournée par un passant au moment du drame, hachoir de boucher et couteau à la main couverts de sang, est, lui, toujours hospitalisé. Sur l'enregistrement, il affirmait avoir tué le soldat parce que "des musulmans sont tués quotidiennement par des soldats britanniques", reprenant à son compte des propos utilisés par les islamistes radicaux. 

Michael Adebowale apparaissait lui aussi à l’image, armé d'un couteau et d'un pistolet. Il marchait à proximité du corps de la victime qui gisait au milieu de la rue.

Un nouvel appel à témoins lancé

Selon l'autopsie de Lee Rigby, le soldat est mort des suites de "multiples entailles", a annoncé Scotland Yard mercredi en fin d'après-midi.

La police a par ailleurs relancé ce même jour un appel à témoins. Elle cherche en particulier des témoins de l'attaque et des informations sur l'Opel Tigra bleue qui a percuté le soldat avant qu’il ne soit attaqué par les deux hommes.

Avec dépêches

 

Première publication : 30/05/2013

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : Michael Adebowale entendu par la police

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : le MI5 aurait tenté de recruter un des suspects

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Attaque de Londres : la radicalisation progressive du suspect Michael Adebolajo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)