Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

FOCUS

À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

  • Vidéo : les villages repris à l'EI portent les stigmates des combats

    En savoir plus

  • Ebola : sept questions sur le virus

    En savoir plus

  • Foot européen : le Real cartonne, Manchester United sombre

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Ebola : pourquoi les femmes sont-elles les premières victimes du virus ?

    En savoir plus

  • Ligue 1 : l’OM vire en tête, Paris cale encore

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • À la rencontre des étudiants étrangers à Paris

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

FRANCE

La France a un besoin "urgent" de drones de combat, selon Le Drian

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/05/2013

Le ministre de la Défense affirme, dans une tribune publiée ce vendredi dans "Les Échos", que le gouvernement va débloquer les "moyens nécessaires" pour rattraper son retard en matière d'avions sans pilote.

C’est une question qui divise la classe politique française depuis de nombreuses années. Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, affirme, ce vendredi, dans une tribune publiée dans le quotidien économique "Les Echos", que la France, à défaut d’avoir pris le "virage" des drones de surveillance, ne manquera pas le "rendez-vous" des drones de combat.

Dans ce texte intitulé "Drones : une stratégie pour la France et l'Europe", Jean-Yves Le Drian affirme qu’"à l’horizon 2030", ces petits appareils sans pilote dans leur version armée "viendront compléter, voire remplacer nos flottes d’avions de chasse. Ce rendez-vous, nous ne le manquerons pas. L’industrie française et européenne est à la pointe de cette ­technologie, comme l’a démontré le premier vol du drone Neuron au début de cette année. Elle doit le demeurer et nous lui consacrerons, à cette fin, les moyens nécessaires", insiste le ministre de la Défense.

Une "réponse forte" apportée rapidement

Soucieux de voir le pays se doter de ces armements faute d'avoir réussi à développer des drones de reconnaissance, Jean-Yves Le Drian assure que "les moyens nécessaires" seront apportés au projet. Évoquant une "première réponse forte" à la question des drones qui, rappelle-t-il, était "sans réponse" pour l'armée française à l'arrivée de la gauche au pouvoir "il y a un an", le ministre précise que le Livre blanc sur la Défense, rendu public le 29 avril par le gouvernement, prévoit de "doter enfin la France de drones, pièces maîtresses du renseignement et de la guerre de demain".

Il s'agira de drones de moyenne altitude longue endurance (MALE), des aéronefs de reconnaissance capables de "parcourir de longues distances et d'observer de larges espaces pendant plus de 20 heures". L'US Air Force en possède 260 exemplaires, alors que l'Europe, paralysée par les hésitations des gouvernements et les rivalités entre industriels, n'en a pas produit un seul.

"Notre besoin en drones nous impose d'être pragmatiques"

Pour l'heure, l'armée française "continue à utiliser deux systèmes que l'on disait intérimaires au moment de leur lancement, en 2003", précise le ministre. Ils ont permis de sécuriser les opérations de désengagement en Afghanistan et de surveiller le nord du Mali pendant l'opération Serval, lancée en janvier 2013.

Reste que la France ne dispose actuellement, sur le très vaste théâtre malien, que de deux drones Harfang vieillissants, adaptés par le groupe EADS du Heron-TP de la compagnie Israeli Aerospace Industries.

"Le temps presse. Notre besoin en drones nous impose d'être pragmatiques", affirme M. Le Drian, confirmant la livraison de deux drones Reaper du constructeur américain General Atomics "d'ici à la fin de cette année".

Rappelant avoir signé "dès le mois de juillet 2012" un partenariat avec Londres autour du drone tactique Watchkeeper de Thales, il indique par ailleurs avoir proposé à ses partenaires européens un projet de "mise au point" de drones MALE "pour nos propres besoins".

Première publication : 31/05/2013

  • ARMÉE

    Paris négocie l'achat de drones américains et israéliens

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Livre blanc de la Défense prévoit la suppression de 24 000 postes en quatre ans

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)