Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël – Gaza : la guerre s’importe–t-elle en France ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël – Gaza : l’offensive se durcit, le bilan s’alourdit

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - Russie : les "Mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nobel de la paix pour Tsahal"

En savoir plus

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

  • Manifester, une liberté qui reste "la règle"... mais sous haute surveillance

    En savoir plus

  • Après le gel des vols vers Tel Aviv, Israël dénonce une mesure "injustifiée"

    En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costa Concordia

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Le Festival d'Avignon, une tradition politique ancrée dans l'actualité

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

Moyen-orient

Les élections législatives libanaises reportées à novembre 2014

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 31/05/2013

Face aux désaccords sur le mode de scrutin et aux tensions liées à la guerre en Syrie, les députés libanais ont voté, ce vendredi, une prolongation de leur mandat. Les élections initialement prévues en juin auront lieu en novembre 2014.

Les élections législatives, prévues au mois de juin au Liban, ont été reportées au mois de novembre 2014 en raison du désaccord entre les partis sur le code électoral et de l'impact dans le pays de la guerre civile en Syrie voisine.

C'est la première fois depuis la guerre civile libanaise (1975-1990) qu'un tel report a lieu. Les députés "ont entériné en dix minutes" la proposition de loi du chrétien indépendant Nicolas Fattouche, a confié un élu à Reuters.

"La durée du mandat de la législature sera modifiée exceptionnellement pour prendre fin le 20 novembre 2014", indique le texte soumis à l'approbation. La raison conduisant à cette prolongation est "la situation sécuritaire dans plusieurs régions libanaises, qui s'accompagne d'une escalade politique et d'une division qui prend souvent des formes confessionnelles menant à la dissension", explique la proposition de loi. "Les tensions sécuritaires et politiques empêchent la tenue d'une campagne électorale", ajoute le texte.

Le Liban toujours sans gouvernement

La plupart des formations politiques sont hostiles à l'actuel scrutin majoritaire à un tour et souhaitent y introduire de la proportionnelle, mais sans parvenir à se mettre d'accord sur l'importance de la dose.

Les affrontements entre partisans et adversaires du président syrien, Bachar al-Assad, enregistrés dans la capitale, Beyrouth, et surtout dans le nord, à Tripoli, ont également incité les parlementaires à geler le processus électoral.

Après le vote sur le report des élections, il restera cependant à régler un problème difficile : la formation d'un nouveau gouvernement. Depuis sa nomination le 6 avril, le nouveau Premier ministre, Tamman Salam, a été dans l'incapacité de former un nouveau cabinet, toujours en raison des divisions accentuées par la crise syrienne.

Avec dépêches

Première publication : 31/05/2013

  • SYRIE

    Abou Hamza, un milicien libanais parti défendre Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le chef du Hezbollah libanais promet la victoire des pro-Assad en Syrie

    En savoir plus

  • LIBAN

    Des heurts entre pro et anti-Assad font quatre morts à Tripoli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)