Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SPORT

Le tenant du titre Bradley Wiggins déclare forfait pour le Tour de France

© AFP

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/06/2013

La formation britannique Sky a annoncé vendredi que son champion Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, déclarait forfait pour l'édition 2013 en raison d'ennuis de santé qui ont affecté la préparation du coureur.

Le Tour de France 2013 partira le 29 juin sans le tenant du titre, le Britannique Bradley Wiggins, dont le forfait a été annoncé vendredi par l'équipe Sky.

"Brad ne sera pas prêt pour le Tour", a déclaré le patron de l'équipe britannique, Dave Brailsford, en expliquant ce retard par les ennuis de santé qui ont affecté le Londonien.

L'infection pulmonaire, qui a provoqué son abandon Londonien dans le Giro, le 17 mai, et surtout l'inflammation au genou gauche, en passe seulement d'être guérie, sont autant d'éléments avancés par le staff de la puissante formation britannique.

"Il n'a pas été en mesure de s'entraîner dur depuis le Giro et maintenant il a besoin d'un repos supplémentaire", a déclaré Brailsford.

Selon le médecin de l'équipe, Richard Freeman, l'infection pulmonaire est guérie. Mais la blessure à un genou a demandé un traitement intensif qui nécessite un repos complet de cinq jours avant une reprise progressive de l'entraînement sur une période de deux à trois semaines.

Wiggins : "Presque un soulagement"

Dès lors, le vainqueur du Tour 2012 n'est en mesure de courir ni le Critérium du Dauphiné (2 au 9 juin) ni le Tour de Suisse (8 au 16 juin), les deux dernières courses du calendrier mondial avant le Tour de France.

"C'est une grosse perte mais, compte tenu des circonstances, nous ne pouvons pas le retenir dans la sélection", a souligné Brailsford qui avait déjà confié officiellement, le mois dernier, le rôle de chef de file à Chris Froome, le Britannique dauphin de Wiggins l'été dernier.

"Je ne peux pas m'entraîner comme j'ai besoin de le faire et je ne serai pas prêt", a reconnu pour sa part le coureur dans un communiqué publié par sa formation. "Une fois qu'on l'accepte, c'est presque un soulagement de ne pas avoir à se soucier de la blessure et de la course contre le temps".

"J'ai déjà vécu ça quand je me suis cassé la clavicule (en juillet 2011). Donc, je sais comment ça se passe. Je vais me fixer de nouveaux objectifs pour cette saison et me concentrer sur eux", a ajouté Wiggins à qui il reste principalement la Vuelta, pour sauver une saison jusqu'à présent désastreuse.

Le "baronnet" à la disette en 2013

Depuis le début de saison, le triomphateur de l'année 2012 (Paris-Nice, Tour de Romandie, Dauphiné, Tour de France, contre-la-montre des JO) a multiplié les déconvenues.

Malgré des progrès en mars (Tour de Catalogne) et en avril (Tour du Trentin), le "baronnet", son surnom dans la presse italienne, n'a toujours pas gagné la moindre course en 2013, hormis les contre-la-montre par équipes. Dans le Giro, dont il avait fait son grand objectif de la première partie de saison, l'ancien pistard est allé de Charybde en Scylla pour finir par jeter l'éponge au matin de la 13e étape.

Le forfait du vainqueur sortant a été qualifié de "demi-surprise, voire quart de surprise" par Christian Prudhomme. "On le sentait venir", a déclaré à l'AFP le directeur du Tour. "Il sera sans doute d'autant plus motivé au départ du Tour 2014, dans le Yorkshire".

L'absence du tenant du titre est loin d'être une première dans l'histoire récente du Tour de France. Avant lui, sept autres vainqueurs (depuis 1983) se sont retrouvés dans ce cas de figure, le dernier étant l'Espagnol Alberto Contador en 2008.

AFP
 

Première publication : 01/06/2013

  • CYCLISME

    Sky, le ciel comme seule limite ?

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Mouvement pour un cyclisme crédible : le vélo sans dopage ?

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Le Tour de France 2014 partira d'Angleterre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)