Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

EUROPE

L'immunité parlementaire de Marine Le Pen menacée

© AFP | La présidente du Front national, Marine Le Pen.

Vidéo par Kéthévane GORJESTANI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2013

Une députée européenne a annoncé à FRANCE 24 qu'une commission de l'UE recommandait la levée de l'immunité parlementaire de Marine Le Pen. En 2010, celle-ci avait fait un parallèle entre les prières de rue des musulmans et l'Occupation allemande.

Des propos prononcés en décembre 2010 pourraient coûter cher à Marine Le Pen. La commission des affaires juridiques du Parlement européen a pris la décision, vendredi 31 mai, de lever l'immunité parlementaire de la présidente du Front national français, a indiqué à FRANCE 24 la député européenne Cécilia Wikström. Ce vote n’a cependant qu’une valeur de recommandation, la décision finale devant être prise le 11 juin lors d’une session plénière du Parlement européen.

La France avait demandé en novembre 2012 au Parlement européen de lever l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, qui est députée européenne, après des propos tenus en 2010 faisant un parallèle entre l’Occupation allemande lors de la Seconde Guerre mondiale et les prières de rue des musulmans.

"Le comité a voté cette levée de l’immunité de Mme Le Pen presque à l’unanimité,

Cécilia Wikström, député européenne : "Le comité a voté cette levée de l’immunité de Mme Le Pen presque à l’unanimité".

seule une collègue bulgare a voté contre", a précisé Cécilia Wikström, qui est également membre de la commission des affaires juridiques. "Un vote favorable du Parlement européen permettrait à la justice française d’enquêter sur cette affaire", se réjouit l’élue européenne.

"Autrefois, le Parlement européen protégeait la liberté d’expression"

Si la présidente du Front national n’a toujours pas réagi à la probable prochaine levée de son immunité, l’un des ténors du FN, le député européen Bruno Gollnisch, a fustigé, sur l’antenne de FRANCE 24, le vote de la commission des affaires juridiques. "Autrefois, le Parlement européen protégeait la liberté d’expression de ses membres, qu’ils soient de gauche, de droite ou du centre. Maintenant, il ne protège plus que les députés de la majorité et lève l’immunité de ceux de la minorité", déplore-t-il.

Lui-même ayant vu son immunité de député européen levée en 2011 suite à une plainte pour "haine raciale", il indique ne pas craindre pour l'avenir de la présidente de son parti. "Tout s'est toujours terminé par des non lieux", indique-t-il.

Bruno Gollnisch, député européen FN : "Tout s’est toujours terminé par des non-lieux."


 

Première publication : 01/06/2013

  • FRANCE

    Marine Le Pen réclame à François Hollande un référendum sur la sortie de l'UE

    En savoir plus

  • LÉGISLATIVES FRANÇAISES

    La stratégie de Marine le Pen pour faire exploser l’UMP

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le Front national va porter plainte contre Madonna pour injure

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)