Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les violences en Irak ont fait plus de 1 000 morts en mai

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/06/2013

Près de 1 045 personnes ont été tuées dans des attentats au mois de mai en Irak, selon un décompte des Nations unies. C'est le bilan le plus lourd depuis 2008, qui s'explique notamment par la recrudescence des violences entre sunnites et chiites.

Au cours du mois de mai, 1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées, selon des chiffres fournis samedi 1er juin par l'ONU. Mais selon un bilan compilé par l'AFP sur la base de données fournies par des responsables médicaux et des forces de sécurité, les violences ont fait 614 morts en mai et 1 550 blessés. Les autorités irakiennes avancent de leur côté 681 morts et 1 097 blessés.

L'intensité et la fréquence des violences sont certes loin des niveaux qu'elles connaissaient en 2006-2008, mais leur augmentation fait craindre un retour du conflit confessionnel. À l'époque, plus d'un millier de personnes périssaient chaque mois dans des attentats et des affrontements, principalement entre chiites et sunnites.

Des attentats à caractère confessionnel

Cette flambée de violences, qui a commencé début 2013, a coïncidé avec le lancement d'un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui enrage d'être "stigmatisée" par les forces de sécurité et la Justice, dominées par les chiites. À en croire les analystes, les insurgés tentent d'exploiter la paralysie politique pour gagner la sympathie de ceux qui se sentent laissés à l'abandon par les dirigeants irakiens, incapables de régler leurs différends. Pour tenter d'y remédier, les principaux leaders politiques, dont le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, doivent se retrouver samedi 1er juin dans l'après-midi pour une réunion.

Les violences sont dirigées principalement contre les forces de sécurité et les chiites, majoritaires en Irak, mais récemment les attaques ont aussi visé des mosquées sunnites, soulignant le caractère confessionnel de ces attentats. Le gouvernement a certes fait quelques concessions aux sunnites, en libérant par exemple des prisonniers, mais le fond du problème n'a pas été réglé et les dirigeants sunnites continuent à se sentir exclus du pouvoir.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 01/06/2013

  • IRAK

    Série d'attentats meurtriers dans les quartiers chiites de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    La chaîne Al-Jazira suspendue en Irak pour "incitation à la violence"

    En savoir plus

  • MY BELOVED ENEMY

    Un interprète irakien préfère l'exil à une mort certaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)