Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les violences en Irak ont fait plus de 1 000 morts en mai

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/06/2013

Près de 1 045 personnes ont été tuées dans des attentats au mois de mai en Irak, selon un décompte des Nations unies. C'est le bilan le plus lourd depuis 2008, qui s'explique notamment par la recrudescence des violences entre sunnites et chiites.

Au cours du mois de mai, 1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées, selon des chiffres fournis samedi 1er juin par l'ONU. Mais selon un bilan compilé par l'AFP sur la base de données fournies par des responsables médicaux et des forces de sécurité, les violences ont fait 614 morts en mai et 1 550 blessés. Les autorités irakiennes avancent de leur côté 681 morts et 1 097 blessés.

L'intensité et la fréquence des violences sont certes loin des niveaux qu'elles connaissaient en 2006-2008, mais leur augmentation fait craindre un retour du conflit confessionnel. À l'époque, plus d'un millier de personnes périssaient chaque mois dans des attentats et des affrontements, principalement entre chiites et sunnites.

Des attentats à caractère confessionnel

Cette flambée de violences, qui a commencé début 2013, a coïncidé avec le lancement d'un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui enrage d'être "stigmatisée" par les forces de sécurité et la Justice, dominées par les chiites. À en croire les analystes, les insurgés tentent d'exploiter la paralysie politique pour gagner la sympathie de ceux qui se sentent laissés à l'abandon par les dirigeants irakiens, incapables de régler leurs différends. Pour tenter d'y remédier, les principaux leaders politiques, dont le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, doivent se retrouver samedi 1er juin dans l'après-midi pour une réunion.

Les violences sont dirigées principalement contre les forces de sécurité et les chiites, majoritaires en Irak, mais récemment les attaques ont aussi visé des mosquées sunnites, soulignant le caractère confessionnel de ces attentats. Le gouvernement a certes fait quelques concessions aux sunnites, en libérant par exemple des prisonniers, mais le fond du problème n'a pas été réglé et les dirigeants sunnites continuent à se sentir exclus du pouvoir.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 01/06/2013

  • IRAK

    Série d'attentats meurtriers dans les quartiers chiites de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    La chaîne Al-Jazira suspendue en Irak pour "incitation à la violence"

    En savoir plus

  • MY BELOVED ENEMY

    Un interprète irakien préfère l'exil à une mort certaine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)