Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

MODE

La haute couture, de l’art au business

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

Asie - pacifique

Les violences en Irak ont fait plus de 1 000 morts en mai

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/06/2013

Près de 1 045 personnes ont été tuées dans des attentats au mois de mai en Irak, selon un décompte des Nations unies. C'est le bilan le plus lourd depuis 2008, qui s'explique notamment par la recrudescence des violences entre sunnites et chiites.

Au cours du mois de mai, 1 045 personnes sont mortes dans des attentats et 2 397 ont été blessées, selon des chiffres fournis samedi 1er juin par l'ONU. Mais selon un bilan compilé par l'AFP sur la base de données fournies par des responsables médicaux et des forces de sécurité, les violences ont fait 614 morts en mai et 1 550 blessés. Les autorités irakiennes avancent de leur côté 681 morts et 1 097 blessés.

L'intensité et la fréquence des violences sont certes loin des niveaux qu'elles connaissaient en 2006-2008, mais leur augmentation fait craindre un retour du conflit confessionnel. À l'époque, plus d'un millier de personnes périssaient chaque mois dans des attentats et des affrontements, principalement entre chiites et sunnites.

Des attentats à caractère confessionnel

Cette flambée de violences, qui a commencé début 2013, a coïncidé avec le lancement d'un mouvement de protestation de la minorité sunnite qui enrage d'être "stigmatisée" par les forces de sécurité et la Justice, dominées par les chiites. À en croire les analystes, les insurgés tentent d'exploiter la paralysie politique pour gagner la sympathie de ceux qui se sentent laissés à l'abandon par les dirigeants irakiens, incapables de régler leurs différends. Pour tenter d'y remédier, les principaux leaders politiques, dont le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki, doivent se retrouver samedi 1er juin dans l'après-midi pour une réunion.

Les violences sont dirigées principalement contre les forces de sécurité et les chiites, majoritaires en Irak, mais récemment les attaques ont aussi visé des mosquées sunnites, soulignant le caractère confessionnel de ces attentats. Le gouvernement a certes fait quelques concessions aux sunnites, en libérant par exemple des prisonniers, mais le fond du problème n'a pas été réglé et les dirigeants sunnites continuent à se sentir exclus du pouvoir.

FRANCE 24 avec dépêches

Première publication : 01/06/2013

  • IRAK

    Série d'attentats meurtriers dans les quartiers chiites de Bagdad

    En savoir plus

  • IRAK

    La chaîne Al-Jazira suspendue en Irak pour "incitation à la violence"

    En savoir plus

  • MY BELOVED ENEMY

    Un interprète irakien préfère l'exil à une mort certaine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)