Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement français décide de baisser le plafond du quotient familial

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2013

Le gouvernement a annoncé, ce lundi, une série de mesures pour rétablir l'équilibre des caisses d'allocations familiales. La mesure phare est l'abaissement de 500 euros du plafond du quotient familial.

Le gouvernement a annoncé, ce lundi, une baisse du plafond du quotient familial de 2 000 à 1 500 euros. Cette mesure, visant à équilibrer les comptes de la Sécurité sociale, va impacter plus d'un ménage sur dix et représenter une hausse d'impôt moyenne de 64 euros par mois. Elle devrait rapporter 1,1 milliard d'euros d'économies dès 2014 et 1,7 milliard d'euros en 2016, selon un document du gouvernement.

A titre d'exemple, d’après le gouvernement, une famille de deux enfants, dont le revenu est de 6 500 euros par mois, n'aura plus désormais que 3 000 euros de réduction d'impôts au titre du quotient familial, contre 4 000 actuellement, soit une baisse de 83 euros par mois. Une famille de deux enfants, dont le revenu est de 6 000 euros mensuels, verra, quant à elle, sa réduction d'impôts diminuer de 250 euros, soit 21 euros par mois seulement.

La mesure n'aura en revanche pas d'impact pour une famille de deux enfants dont le revenu est de 5 800 euros par mois.

Pas touche aux allocations familiales

Dans une volonté d’apaisement après l’épisode mouvementé de l’opposition au mariage gay, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a donc renoncé à toucher aux allocations familiales pour les familles les plus aisées, mesure un temps envisagée. Dans une déclaration à Matignon, le Premier ministre a rappelé le souci de préserver le principe "d'universalité" des allocations familiales, qui "continueront à être versées de façon égale à tous les enfants de toutes familles".

Le gouvernement a, en outre, décidé de durcir les conditions d'attribution de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) et du congé parental, et va supprimer la réduction d'impôts pour frais de scolarité dans le secondaire. En contrepartie une majoration du complément familial et de l'allocation de soutien familial est créée pour les familles les plus modestes.

Avec dépêches

Première publication : 03/06/2013

  • FRANCE

    François Hollande prépare un grand plan d'investissements sur dix ans

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte définitivement le budget 2012 de la Sécurité sociale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)