Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Si on commence à accueillir toute la misère du monde..."

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

  • Gaza : tirs meurtriers contre une école de l'ONU, fragile espoir de trêve

    En savoir plus

  • Bousculade meurtrière lors d'un concert à Conakry

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Troisième mission de l'année réussie pour une Ariane 5

    En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement français décide de baisser le plafond du quotient familial

© AFP

Vidéo par France 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2013

Le gouvernement a annoncé, ce lundi, une série de mesures pour rétablir l'équilibre des caisses d'allocations familiales. La mesure phare est l'abaissement de 500 euros du plafond du quotient familial.

Le gouvernement a annoncé, ce lundi, une baisse du plafond du quotient familial de 2 000 à 1 500 euros. Cette mesure, visant à équilibrer les comptes de la Sécurité sociale, va impacter plus d'un ménage sur dix et représenter une hausse d'impôt moyenne de 64 euros par mois. Elle devrait rapporter 1,1 milliard d'euros d'économies dès 2014 et 1,7 milliard d'euros en 2016, selon un document du gouvernement.

A titre d'exemple, d’après le gouvernement, une famille de deux enfants, dont le revenu est de 6 500 euros par mois, n'aura plus désormais que 3 000 euros de réduction d'impôts au titre du quotient familial, contre 4 000 actuellement, soit une baisse de 83 euros par mois. Une famille de deux enfants, dont le revenu est de 6 000 euros mensuels, verra, quant à elle, sa réduction d'impôts diminuer de 250 euros, soit 21 euros par mois seulement.

La mesure n'aura en revanche pas d'impact pour une famille de deux enfants dont le revenu est de 5 800 euros par mois.

Pas touche aux allocations familiales

Dans une volonté d’apaisement après l’épisode mouvementé de l’opposition au mariage gay, le gouvernement de Jean-Marc Ayrault a donc renoncé à toucher aux allocations familiales pour les familles les plus aisées, mesure un temps envisagée. Dans une déclaration à Matignon, le Premier ministre a rappelé le souci de préserver le principe "d'universalité" des allocations familiales, qui "continueront à être versées de façon égale à tous les enfants de toutes familles".

Le gouvernement a, en outre, décidé de durcir les conditions d'attribution de la prestation d'accueil du jeune enfant (PAJE) et du congé parental, et va supprimer la réduction d'impôts pour frais de scolarité dans le secondaire. En contrepartie une majoration du complément familial et de l'allocation de soutien familial est créée pour les familles les plus modestes.

Avec dépêches

Première publication : 03/06/2013

  • FRANCE

    François Hollande prépare un grand plan d'investissements sur dix ans

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte définitivement le budget 2012 de la Sécurité sociale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)