Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkina Faso : Compaoré victime de son entêtement

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Transition floue au Burkina Faso

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Drame de Sivens : retour sur l'affaire Rémi Fraisse

En savoir plus

TECH 24

La high tech peut-elle venir à bout du virus Ebola ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Les tests de résistance des banques sont-ils fiables ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'amendement "dividendes" qui fâche les PME

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des femmes se mettent aux "métiers d’hommes"

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des Arts du couturier Elie Saab

En savoir plus

Tous les jours, le regard des internautes sur l’actualité et un point tout en image sur ce qui fait le buzz sur la toile. Du lundi au vendredi, à 8h20.

SUR LE NET

SUR LE NET

Dernière modification : 04/06/2013

Les Anonymous au secours des manifestants turcs

Aujourd’hui sur le net, les Anonymous apportent leur soutien aux manifestants turcs. Aux Etats-Unis, une théière ressemblant à Adolf Hitler provoque la polémique. Et un jeune homme aide une femme paralysée à faire du surf.

Les Anonymous au secours des manifestants turcs

En soutien aux manifestants de la place Taksim, à Istanbul, les pirates informatiques du collectif Anonymous ont lancé dimanche « l’opération Turquie » pour dénoncer la répression de la police et appeler Recep Erdogan à démissionner. Une opération au cours de laquelle des hackers du groupe ont attaqué plusieurs sites officiels du pays. Celui de la présidence et celui du parti au pouvoir, l’AKP, notamment, ont ainsi été momentanément mis hors service.

Une série de cyberattaques applaudie par des internautes turcs qui ont rapidement demandé au collectif de pirates de s’en prendre également aux médias du pays. Des chaînes de télévision et des journaux considérés comme soumis au pouvoir et qui sont accusés de s’être montrés trop timides dans leur couverture de ce vaste mouvement de contestation.

Face à cette situation, c’est donc avant tout sur les réseaux sociaux que les manifestants ont fait circuler l’information en témoignant eux-mêmes des événements sur le terrain. Des photos et des vidéos largement relayées par les différentes branches des Anonymous à travers le monde, qui ont été très actives ces derniers jours pour se faire l’écho de la colère des manifestants turcs et dénoncer les brutalités policières.

Enfin, le collectif de hackers a également communiqué aux activistes de la place Taksim des moyens techniques pour contourner d’éventuels blocages de sites web, ou pour rester connectés en cas de coupure d’Internet. Ces derniers jours, des rumeurs de censure du web se sont en effet propagées comme une traînée de poudre sur la Toile. Des craintes renforcées par les récents propos de Recep Erdogan qui a déclaré, lors d’une interview télévisée dimanche, que les réseaux sociaux représentaient une menace pour la société.

 

USA : le scandale de la théière qui ressemble à Hitler

C’est par cette photo publiée sur le site communautaire Reddit que le scandale est arrivé sur la Toile américaine. Un cliché pris dans la ville de Culver City, en Californie, sur lequel on peut voir une affiche publicitaire pour une théière commercialisée par les magasins JC Penney qui ressemblerait étrangement, selon son auteur, à Adolf Hitler. Une image qui a rapidement fait le tour du web et qui a suscité de nombreux commentaires d’internautes indignés par cette découverte troublante.

Une polémique à laquelle le principal intéressé, JC Penney, n’a pas tardé à réagir via Twitter en parlant d’une ressemblance fortuite et d’une coïncidence malheureuse dans des dizaines de messages adressés aux utilisateurs du web en quête de réponses auprès des dirigeants de l’enseigne. Et pour prouver sa bonne foi dans cette affaire, la société a également décidé de retirer de la vente la fameuse théière à l’origine du scandale et de cesser la campagne d’affichage tant décriée par les internautes comme le rapporte le Huffington Post.

Reste que la publicité, même mauvaise, a fait son bonhomme de chemin sur le web. En l’espace de quelques jours, la bouilloire est ainsi devenue un objet « collector » pour une partie des internautes qui se l’arrachent désormais à prix d’or sur les sites d’enchères comme Ebay. Un article pour lequel il faudra débourser en moyenne 150 euros aujourd’hui alors qu’il était en vente en magasin il y a encore peu de temps pour environ 30 euros.

 

« Google Faces » : à la recherche des visages cachés sur Terre

Les contours d’un visage qui se dessinent dans les reliefs d’un paysage… Cette photo n’a pas été prise sur Mars, mais bien sur Terre. La société allemande Onformative a en effet développé un programme qui scrute la surface de notre globe en utilisant Google Maps pour y déceler des formes ressemblant de près ou de loin à un visage humain. Un projet baptisé « Google Faces » qui a déjà permis de trouver plusieurs images plus ou moins convaincantes de visages cachés de notre planète.

 

Tendance du jour sur les réseaux sociaux

#IkeaMonkey est un des hashtags les plus populaires sur Twitter alors que les propriétaires de Darwin mènent actuellement un combat judiciaire pour obtenir la garde de ce petit singe devenu star du web après la diffusion en ligne, en décembre dernier, de vidéos le montrant en train d’errer sur un parking de l’enseigne suédoise à Toronto au Canada. Des images qui avaient poussé les services de protection animaliers de la ville à placer l’animal dans un refuge au grand dam de ses propriétaires qui se battent désormais pour le récupérer. Un procès dont l’issue devrait être connue la semaine prochaine et que les internautes peuvent suivre en attendant via le réseau social.

 

Vidéo du jour

Permettre à une femme paralysée de pratiquer le surf : c’est la belle initiative entreprise par Tyron Swan, un adepte australien de la discipline, qui n’a pas hésité comme on peut le voir dans cette vidéo qui circule en ligne à attacher sur son dos, à l’aide de rubans adhésifs, celle qui a perdu l’usage de ses jambes à la suite d’un accident de la route. Un moment inoubliable pour les deux protagonistes que les internautes pourront revivre à travers ce clip particulièrement touchant.

Par Electron Libre

COMMENTAIRE(S)

Les archives

30/10/2014 Réseaux sociaux

Une vidéo dénonce le harcèlement de rue à New York

Au sommaire de cette édition : une vidéo dénonce le harcèlement de rue subi par les femmes à New York; des supermarchés américains provoquent la polémique à l’approche...

En savoir plus

29/10/2014 Réseaux sociaux

Hongrie : les internautes défendent leurs droits

Au sommaire de cette édition : la Toile hongroise dénonce la mise en place d’une taxe Internet; les internautes canadiens apportent leur soutien à la communauté musulmane du...

En savoir plus

28/10/2014 Réseaux sociaux

La Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff

Au sommaire de cette édition : la Toile réagit à la réélection de Dilma Rousseff à la tête du Brésil; des chameaux maltraités en Chine indignent les internautes; et un homme se...

En savoir plus

25/10/2014 Réseaux sociaux

Le numérique africain à la croisée des chemins

L’Afrique nouvel eldorado du numérique. Un faible taux de pénétration, d’importants problèmes d’accès à l’électricité mais des projets innovants et des infrastructures en...

En savoir plus

27/10/2014 Réseaux sociaux

Les habitants d'Ottawa chérissent leur ville en ligne

Au sommaire de cette édition: les habitants d’Ottawa expriment leur fierté de vivre dans la capitale canadienne; les internautes espagnols dénoncent l’augmentation du coût des...

En savoir plus