Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-orient

À Qousseir, la situation humanitaire devient catastrophique

© AFP

Vidéo par Ludovic de Foucaud

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2013

À Qousseir, ville stratégique syrienne, située près de la frontière libanaise, les civils se retrouvent piégés dans les violents affrontements opposant les rebelles aux troupes du régime. Plus de 1 800 blessés attendent d’être évacués.

Attentat à Damas

Après quelques semaines de répit dans les attentats à Damas, une attaque à la voiture piégée a frappé dans la matinée de dimanche le quartier de Jobar, dans l'est de la capitale, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Au moins neuf membres des forces du régime ont été tués après une forte explosion provoquée par une voiture piégée près d'un commissariat de police", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane.

L'attentat n'a pas été revendiqué, mais de nombreuses attaques similaires ont été perpétrées par les jihadistes du Front al-Nosra, qui a fait allégeance à Al-Qaïda.

Source: AFP

Dans la ville de Qousseir, près de la frontière libanaise, dans le centre de la Syrie, il ne reste que des ruines, témoins de la violence des combats. Depuis le 19 mai, l’armée de Bachar al-Assad appuyée par des renforts armés du Hezbollah libanais, de près de 5 000 hommes, pilonne sans relâche les positions rebelles et resserre son étau sur la ville, longtemps place forte de la rébellion.

Les insurgés, désormais retranchés dans le nord de la ville, tentent toujours de répondre aux attaques. Mais leurs positions résistent difficilement face aux troupes surentraînées de Damas qui cherchent à reprendre le contrôle de cette ville stratégique afin d'ouvrir un passage sécurisé entre la capitale et le littoral, base arrière du régime.

Au milieu de ces affrontements, les civils sont, comme toujours, des dommages collatéraux. Selon les informations fournies par l'opposition locale, il y aurait approximativement 8 000 civils piégés dans la ville bombardée. Et quelque 1800 blessés. Tous sont dans l’impossibilité de fuir.

"Nous sommes très préoccupés par le fait que les opérations du gouvernement empêchent toute évacuation des civils de cette zone", a déclaré Lama Fakih, membre de Human Right Watch.

Dimanche 2 juin, le ministre syrien des Affaires étrangères a promis au secrétaire général de l'ONU, Ban ki-Moon, que Damas allait autoriser la Croix-Rouge, en coordination avec le Croissant rouge syrien, à entrer dans la région mais seulement après la fin des opérations militaires...
 

Première publication : 03/06/2013

  • SYRIE

    Victoire stratégique de l'armée syrienne dans la bataille de Qousseir

    En savoir plus

  • SYRIE

    La ville de Qousseir théâtre de bombardements et de violents combats

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'opposition appelle tous les rebelles à venir combattre "pour sauver Qousseir"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)