Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

EUROPE

Poutine affirme ne pas avoir encore livré de missiles S-300 à la Syrie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/06/2013

Lors d'une conférence de presse, Vladimir Poutine a indiqué mardi ne pas avoir livré de missiles à l'armée de Bachar al-Assad. Le président russe a, en outre, expliqué qu'il ne souhaitait pas "rompre l'équilibre des forces" dans la région.

Le président russe Vladimir Poutine a expliqué mardi les raisons pour lesquelles il avait vendu des armes russes à la Syrie tout en soulignant que les missiles sol-air S-300 n'avaient pas encore été livrés à Damas. Il a, par ailleurs, précisé que Moscou ne voulait pas "rompre l'équilibre des forces" dans la région.

Washington va déployer des missiles Patriot et des F-16 en Jordanie

Les États-Unis vont déployer des lanceurs de missiles Patriot et des avions de combat F-16 en Jordanie, pays frontalier de la Syrie, afin d'effectuer des manœuvres militaires. Cette exercice est dénommé "Eager Lion", a indiqué le lieutenant-colonel T.G. Taylor, porte-parole du commandement central américain

"Pour renforcer la capacité et la position défensive de la Jordanie, certains de ces équipements pourraient rester sur place au-delà de l'exercice, à la demande du gouvernement jordanien", a-t-il précisé.

Lors d'une conférence de presse commune à l'issue d'un sommet bilatéral avec l'Union européenne, il a également affirmé que toute tentative d'intervention militaire étrangère en Syrie était vouée à l'échec et ne ferait qu'aggraver la situation.

Poutine a aussi déploré la fin de l'embargo européen sur les ventes d'armes à destination de la Syrie.

Dans une interview accordée la semaine dernière à la télévision du Hezbollah libanais, le président syrien Bachar al Assad avait laissé entendre qu'une première livraison de ces missiles sophistiqués était arrivée en Syrie.

Une source de l'industrie militaire russe avait démenti, mais Moscou a indiqué à plusieurs reprises que les contrats signés avec Damas seraient honorés.

D'après le Wall Street Journal, un contrat lie Moscou et Damas sur la livraison de missiles S-300 PMU-2.

Il remonte à 2010, soit l'année précédant le début de la crise syrienne, en mars 2011. D'un montant de 900 millions de dollars, il porterait sur la livraison de quatre batteries, six lanceurs et 144 missiles d'une portée de 200 km.
 

Avec dépêches

Première publication : 04/06/2013

  • SYRIE

    Les crimes contre l'humanité, une "réalité quotidienne" en Syrie, selon l'ONU

    En savoir plus

  • SYRIE - RUSSIE

    Moscou n'a pas encore livré de missiles sol-air à Damas, selon la presse russe

    En savoir plus

  • SYRIE

    Bachar al-Assad reconnaît avoir reçu des missiles russes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)