Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Premier budget de Trump : prendre aux pauvres pour donner aux riches ?

En savoir plus

Afrique

Macky Sall : "Aucun pays n'est à l’abri de la menace terroriste"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/06/2013

Dans une interview à FRANCE 24, le président sénégalais a affirmé, ce mercredi, que le Sénégal, pays frontalier du Mali, n'était pas à l'abri de la menace terroriste. Macky Sall a indiqué avoir renforcé la sécurité dans le pays.

Sur l’antenne de FRANCE 24, le président sénégalais Macky Sall a réagi, ce mercredi 5 juin, à la situation au Mali et aux attaques survenues le 23 mai au Niger, en affirmant qu’aucun pays n’était à l’abri de la menace terroriste. Le chef de l’État sénégalais a indiqué que la police du Sénégal, pays frontalier du Mali situé au cœur de la zone sahélienne, était en état d’alerte et que les mesures de sécurité y avaient été renforcées. "Une opération nommée 'protection' a été lancée depuis plusieurs mois", a-t-il précisé.

Macky Sall se veut par ailleurs confiant quant à la tenue de l’élection présidentielle, le 28 juillet prochain, au Mali, où l’armée est toujours aux prises avec le groupe touareg du Mouvement national pour la libération de l’Azawad (MNLA) dans la localité de Kidal. "Je ne désespère pas que, d’ici le 10 juin [échéance donnée par le chef de la diplomatie française Laurent Fabius pour un accord avec les Touareg, NDLR], on trouve un accord qui permette d’aller vers l’élection", a-t-il confié.

Regardez l’intégralité de l’entretien avec le président sénégalais Macky Sall dans la vidéo ci-dessous.
 

L'entretien du président sénégalais Macky Sall sur FRANCE 24

Première publication : 05/06/2013

  • MALI

    Violents accrochages entre l'armée malienne et le MNLA sur la route de Kidal

    En savoir plus

  • MALI

    Paris appelle les groupes armés du Nord-Mali à cesser les combats

    En savoir plus

  • MALI

    L’armée malienne à la reconquête de Kidal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)