Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L’invité du jour

Chef Simon : "Ce n’est plus notre corps qui décide de ce que l’on va manger, mais notre cerveau"

En savoir plus

LE DÉBAT

Colombie : la paix avec les Farc en danger ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Budget de la zone euro : Paris espère un accord "substantiel" à Berlin

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Thaïlande, le crime de lèse-canidé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump: "C'est la faute d'Angela Merkel"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le PDCI, allié de Ouattara, rejette un "parti unifié"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Immigration : de l'Espagne aux Etats-Unis en passant par l'Allemagne, les voix s'élèvent

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Anjan Sundaram : "Au Rwanda, l'État s’impose sur la réalité"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ouvrons les yeux sur le monde qui nous entoure! Aidés par une équipe de graphistes, nous dépoussiérons et décortiquons les grands thèmes qui font l’environnement aujourd’hui. Le samedi à 20h20. Et dès le vendredi en avant-première sur internet!

Dernière modification : 11/06/2013

Le Caire : la guerre des déchets

Au cœur du quartier des chiffonniers du Caire, l'odeur des ordures flotte dans l'air. C'est ici que se déversent chaque jour une grande partie des 14 000 tonnes de déchets de la capitale égyptienne.

Aux pieds de la colline du Mokattam, derrière les ordures qui s'amoncellent, il y a tout un réseau organisé de micro-entreprises qui recycle chaque jour plus de 80% des déchets du Caire. Ceux qu'on appelle les "Zabbalines" collectent les ordures de la capitale sans relâche et ont la réputation d'être les plus grands experts en tri sélectif du monde.

Mais il y a dix ans, les autorités ont décidé de faire place nette en confiant le ramassage des déchets à de grandes entreprises européennes et égyptiennes, privant ainsi les chiffonniers de leur gagne-pain.

Dans une Égypte désormais gouvernée par les Frères musulmans, cette minorité copte tentent de continuer à vivre de son savoir-faire, bon gré mal gré, le plus souvent en toute illégalité. Aujourd'hui, la nouvelle génération de "Zabbalines" est plus que jamais déterminée à faire valoir ses droits pour faire enfin partie intégrante de la collecte "moderne".

Par Emilie KAMINSKI , Juliette LACHARNAY , Mairead DUNDAS , Marina BERTSCH , Nicolas BAKER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

15/06/2018 Marina BERTSCH

Urgence sécheresse en Iran

En Iran, la sécheresse est devenue une urgence majeure. Les lacs et les barrages sont à sec et de nombreuses villes sont menacées de coupures d'eau.

En savoir plus

01/06/2018 FRANCE

Où sont passés nos oiseaux ?

Le constat est le même partout en France : les campagnes deviennent silencieuses. En 20 ans, un tiers des oiseaux des champs, comme les alouettes ou les perdrix, auraient été...

En savoir plus

18/05/2018 Marina BERTSCH

Avec la fonte des glaces, les virus menacent

La Terre se réchauffe et les pôles fondent, faisant apparaître une menace silencieuse. Dans ces terres gelées en permanence, appelées le permafrost, des virus et bactéries sont...

En savoir plus

04/05/2018 Marina BERTSCH

Co2 ou pollution : quel mal choisir ?

Elle fait partie de notre quotidien. Nous ne la remarquons pas, ou plus. Pourtant, chaque année, la pollution de l'air tue 7 millions de personnes. Face à cette menace, une prise...

En savoir plus

20/04/2018 Marina BERTSCH

Une France sans glyphosate ?

Dans trois ans, le glyphosate sera interdit en France. Premier producteur agricole d’Europe, l'Hexagone consomme entre 8 000 et 9 000 tonnes par an de cet herbicide, le plus...

En savoir plus