Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Code du travail: menu minceur"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

UN OEIL SUR LES MEDIAS

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "Tant pis si la droite n'est pas une alternative incontournable au macronisme"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Franck Riester : "François de Rugy se fera respecter car il est respectable"

En savoir plus

FOCUS

Face à ses hooligans, la Russie applique la tolérance zéro

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'acteur caméléon Guillaume Gallienne fait ses débuts à l'opéra

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, Trump, et Oliver Stone"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Facebook Messenger parie sur le "service à la clientèle instantané"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oubliés les brocards phallocrates !"

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Ouvrons les yeux sur le monde qui nous entoure! Aidés par une équipe de graphistes, nous dépoussiérons et décortiquons les grands thèmes qui font l’environnement aujourd’hui. Le samedi à 20h20. Et dès le vendredi en avant-première sur internet!

Dernière modification : 11/06/2013

Le Caire : la guerre des déchets

Au cœur du quartier des chiffonniers du Caire, l'odeur des ordures flotte dans l'air. C'est ici que se déversent chaque jour une grande partie des 14 000 tonnes de déchets de la capitale égyptienne.

Aux pieds de la colline du Mokattam, derrière les ordures qui s'amoncellent, il y a tout un réseau organisé de micro-entreprises qui recycle chaque jour plus de 80% des déchets du Caire. Ceux qu'on appelle les "Zabbalines" collectent les ordures de la capitale sans relâche et ont la réputation d'être les plus grands experts en tri sélectif du monde.

Mais il y a dix ans, les autorités ont décidé de faire place nette en confiant le ramassage des déchets à de grandes entreprises européennes et égyptiennes, privant ainsi les chiffonniers de leur gagne-pain.

Dans une Égypte désormais gouvernée par les Frères musulmans, cette minorité copte tentent de continuer à vivre de son savoir-faire, bon gré mal gré, le plus souvent en toute illégalité. Aujourd'hui, la nouvelle génération de "Zabbalines" est plus que jamais déterminée à faire valoir ses droits pour faire enfin partie intégrante de la collecte "moderne".

Par Nicolas BAKER , Marina BERTSCH , Mairead DUNDAS , Juliette LACHARNAY , Emilie COCHAUD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/06/2017 Pôle Nord

Fontes des pôles : à qui profite le crime ?

Depuis 30 ans, la glace fond. Au total, plus d’un million de kilomètres carrés de glace auraient disparus, entre pôle Nord et pôle Sud combinés. Une aubaine pour certains...

En savoir plus

09/06/2017 Planète

Mars : Planète B ?

Et si nous devions un jour abandonner notre planète Terre, ravagée par l’impact des activités humaines ? C’est une possibilité qu'envisagent la NASA et plusieurs organisations...

En savoir plus

26/05/2017 Planète

Trump : l’ennemi du climat

Ils ont leurs quartiers dans le Bureau ovale et Donald Trump, président américain, est actuellement leur porte-voix le plus célèbre. On les pensait sur le déclin, mais les...

En savoir plus

09/05/2017 Planète

Agriculture sans pesticides : le champ des possibles

En Afrique australe, c'est un fléau qui se propage à vitesse grand V : la chenille légionnaire. Un parasite difficilement contrôlable, car résistant aux pesticides. Ces produits...

En savoir plus

24/04/2017 Planète

L'écotourisme, une fausse bonne idée ?

Le tourisme écologique a le vent en poupe et progresse d'environ 20 % par an. L'objectif de cette nouvelle forme de voyage citoyen est de minimiser l'impact sur l'environnement...

En savoir plus