Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

Economie

L'armée israélienne fait revivre la guerre des Six-Jours sur Twitter

© Twitter

Texte par Stéphanie TROUILLARD

Dernière modification : 07/06/2013

À l'occasion du 46e anniversaire de la guerre des Six-Jours, l'armée israélienne a créé un compte Twitter faisant revivre en temps réel les combats qui opposèrent en 1967 Israël à l'Égypte, la Jordanie et la Syrie.

Quarante-six ans après la guerre des Six-Jours, l’armée israélienne a décidé de plonger les internautes dans le passé grâce à Twitter. Sur un compte dédié spécialement à ce conflit, @IDF1967, des messages en hébreu font revivre en temps réel ce conflit éclair qui opposa du 5 au 10 juin 1967 Israël à l’Égypte, la Jordanie et la Syrie.

"En réponse aux provocations répétées de l’Égypte, l’État d’Israël et l’armée entrent en guerre. Nous ne resterons pas assis les bras croisés alors que les forces ennemies resserrent l’étau autour de nos cous", pouvait-on lire dans le premier tweet publié le 5 juin.

Heure par heure, ce compte raconte le déroulement de cette guerre qui se solda par une défaite des pays arabes et par l’occupation par l’armée israélienne de la bande de Gaza, du Sinaï, du plateau du Golan, de la Cisjordanie et du secteur arabe de Jérusalem. Des photos et des vidéos d’époque sont également mises en ligne. On y découvre notamment des clichés de Yitzhak Rabin, qui était alors chef d’état-major de Tsahal.

"Il y a les vieux médias et il y a Twitter. Quarante-six ans après le déclenchement de la guerre des Six-Jours, nous rejouons cette grande guerre", explique un autre message Twitter.

Le compte de l'armée israélienne sur la Guerre des six jours

Tsahal, fan des réseaux sociaux

Pour Amnon Aran, professeur de sciences politiques à l’Université de Londres, cette initiative de Tsahal n’est pas inédite. "L’armée israélienne utilise beaucoup Internet. Elle l’a déjà fait face au Hamas", explique à FRANCE 24 ce spécialiste de l’histoire du conflit israélo-palestinien, en faisant référence à l’opération contre Gaza menée par Israël en novembre 2012. L’armée de l’État hébreu avait alors utilisé abondamment les réseaux sociaux pour communiquer en temps réel sur son offensive contre le Hamas.

Mais à la différence de la campagne virtuelle de l’automne dernier, cette nouvelle opération n’a pas de visée internationale. Pour Amnon Aran, Israël cherche avant tout à marquer l’anniversaire de ce conflit "pour réaffirmer, glorifier cette guerre dans la société israélienne. C’est pour ceux qui veulent se remémorer cette victoire". Pour preuve, Tsahal utilise seulement l’hébreu sur ce compte Twitter. "S’ils voulaient faire de la propagande, ils auraient choisi l’anglais. Ce n’est finalement ni neutre ni de la propagande. Cela s’adresse à la mémoire collective israélienne en premier lieu", estime le chercheur.

Tsahal ne dévoile par ailleurs aucune nouvelle information sur ce conflit ou des documents restés secrets. "Ce sont des choses que l’on trouve dans les livres ou dans les travaux universitaires, note Amnon Aran, qui a lu attentivement les messages publiés depuis le 5 juin. Ce sont principalement des faits militaires. Ils ne parlent pas de politique."

Dans un message concernant le premier jour de la guerre, @IDF1967 raconte ainsi : "Un peu plus tôt, nous avons lourdement bombardé des batteries syriennes qui avaient auparavant tiré des obus vers Rosh Pina".

Ce compte Twitter s’inscrit dans une série de projets très populaires visant à faire revivre l’Histoire en temps réel. Depuis août 2011, le compte @RealTimeWWII, suivi par plus de 280 000 abonnés, raconte les événements de la Seconde Guerre mondiale. @TitanicRealTime, qui comptabilise plus de 70 000 internautes, avait aussi permis de vivre jusqu’en avril dernier minute par minute le naufrage du célèbre paquebot en 1912.

Première publication : 07/06/2013

  • ISRAËL

    L'astrophysicien Stephen Hawking crée un Big Bang en boycottant Israël

    En savoir plus

  • INTERNET

    Google reconnaît la Palestine

    En savoir plus

  • L'art au coeur du conflit israélo-palestinien

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)