Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

FRANCE

L'ancien Premier ministre Pierre Mauroy est mort

© AFP

Vidéo par James ANDRE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/06/2013

Pierre Mauroy, premier chef d'un gouvernement socialiste sous la Ve République (1981-1984), est mort à l'âge de 84 ans, a annoncé vendredi le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

L'ancien Premier ministre Pierre Mauroy, qui fut le premier chef d'un gouvernement socialiste (1981-1984) de la Ve République sous la présidence de François Mitterrand, est mort à l'âge de 84 ans. L'annonce a été faite vendredi 7 juin depuis Tokyo par le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius. Il s'exprimait devant des journalistes à Tokyo, où il accompagne François Hollande en voyage officiel. "C'est un pilier du socialisme démocratique qui s'en va", a dit le chef de la diplomatie française.

Le président français a salué "un homme qui a servi la France à des moments exceptionnels". "Il fut le premier chef de gouvernement de l'alternance de gauche quand elle faisait l'apprentissage du pouvoir sous la Ve République. Il prit des mesures courageuses qu'on a appelées la rigueur, il a servi son pays sans jamais occulter ses valeurs fondamentales", a déclaré François Hollande.

Pierre Mauroy avait été hospitalisé dans la nuit du 1er au 2 juin dans un établissement de la région parisienne. Aucune précision n'avait été donnée sur son état de santé, sinon qu'il nécessitait son hospitalisation compte tenu de ses 84 ans. Il avait été opéré d'une tumeur cancéreuse au poumon en avril 2012 à l'hôpital militaire Percy de Clamart (Hauts-de-Seine). Pierre Mauroy avait semble-t-il fait "un malaise à la suite d'une hospitalisation qui était prévue" dans le cadre du traitement qu'il reçevait régulièrement pour cette maladie, selon un proche de l'ancien Premier ministre.

Maire de Lille pendant 28 ans (1973 à 2001), Pierre Mauroy fut député du Nord (1973-81 et 1986-1992), président du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (1974-1981) et président de la Communauté urbaine de Lille (1989-2008). Il n'avait plus de mandats locaux depuis qu'il a laissé en avril 2008 ce dernier poste à Martine Aubry. 

Avec dépêches

Première publication : 07/06/2013

  • EN IMAGES

    Pierre Mauroy : de la retraite à 60 ans à l'abolition de la peine de mort

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)