Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir plus pour l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

Amériques

Plus de 300 chefs d'inculpation visent le tortionnaire de Cleveland

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/06/2013

Un grand jury de l'Ohio a inculpé vendredi Ariel Castro, 52 ans, de 329 chefs d'accusation pour enlèvement, viol et séquestration de trois jeunes Américaines pendant une décennie dans sa maison de Cleveland (Ohio).

Ariel Castro, inculpé pour la séquestration et le viol pendant une décennie de trois jeunes Américaines dans sa maison de Cleveland (Ohio, nord), sera jugé sur plus d'une centaine de chefs d'accusation dont la mort du foetus de l'une de ses victimes, ont rapporté vendredi les médias.

Un grand jury a ainsi fixé vendredi 329 chefs d'accusation contre Ariel Castro, 52 ans, en lien avec ces séquestrations, précise la presse locale.



L'acte d'accusation de 142 pages comprend en outre un chef d'inculpation de meurtre aggravé pour avoir provoqué la fin de la grossesse de l'une des captives.

L'accusation avance que l'une des jeunes femmes a fait une fausse couche après avoir été battue à de nombreuses reprises par Castro, soulignant qu'elle rechercherait la peine de mort contre lui.

Le mois dernier, trois jeunes femmes et une enfant --Amanda Berry et sa fille de six ans Jocelyn née en captivité, Gina DeJesus et Michelle Knight-- ont été libérées de la maison de Castro après une décennie en captivité, quand l'une d'entre elles, Amanda Berry, a réussi à alerter un voisin.

Les tests ADN ont révélé que le ravisseur était le père de la fillette.

L'accusation a souligné que durant toutes ces années, les jeunes femmes avaient été battues, maintenues attachées et agressées sexuellement, sans pouvoir à aucun moment être autorisées à quitter la maison de Castro.

Actuellement emprisonné, ce dernier avait été arrêté le 6 mai.

AFP

Première publication : 08/06/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Les frères d’Ariel Castro veulent laver leur honneur

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Disparues de Cleveland : Ariel Castro est bien le père de la petite fille

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Disparues de Cleveland : peine de mort envisagée contre Ariel Castro

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)