Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Sortir les femmes des oubliettes de l’Histoire

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Abu Azrael, "le Rambo d’Irak"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paolo Rumiz, l'appel du large

En savoir plus

FOCUS

Immigration aux États-Unis : Nashville accueille la première communauté kurde du pays

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sepp Blatter : "Envers et contre tous"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Climat : "Tout ce qui n'est pas durable pèsera un jour sur l'entreprise"

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Baccarat, la haute couture du cristal

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boycott de la Fifa : "Toutes les options sont sur la table", prévient Platini

En savoir plus

POLITIQUE

La République et la gauche : deux visions en confrontation (partie 1)

En savoir plus

Amériques

Cinq morts dans une fusillade à Santa Monica en Californie

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/06/2013

Cinq personnes ont été tuées au cours d'une équipée meurtrière survenue à Santa Monica en Californie, qui s'est achevée par la mort du tireur présumé, abattu par la police dans la bibliothèque d'un campus universitaire.

Il avait commencé par abattre son père et son frère avant de s'engager dans plusieurs fusillades dans la ville de Santa Monica, près de Los Angeles, en Californie. Vendredi 7 juin, un jeune homme âgé de 25 à 30 ans, mais dont l'identité n'a pas été dévoilée, a tué au total quatre personnes avant d'être abattu par les forces de l'ordre.

La fusillade s'est déroulée à quelques kilomètres du lieu où Barack Obama assistait à une levée de fonds, au domicile de Santa Monica de l'ancien président du groupe de médias News Corp, Peter Chernin.

Un porte-parole du Secret Service à Washington a indiqué que l'incident, "une affaire concernant la police locale", n'avait pas de conséquence sur la visite du président, qui s'est ensuite rendu près de Palm Springs pour un sommet informel avec son homologue chinois Xi Jinping.

"J'ai vu un homme avec une ceinture de munitions"

Tout a commencé vendredi, quand vers midi, la police de Santa Monica est alertée pour un incendie, des coups de feu et le vol d'une voiture dans un même secteur de la ville.

Deux corps sont découverts dans une maison, ceux du père et du frère du suspect. Selon le "Los Angeles Times", le tireur, décrit comme un homme habillé en noir et aux cheveux ras, quitte le lieux, avant d'incendier la bâtisse et d'arrêter une voiture dans la rue.

"J'ai vu un homme juste devant ma maison, avec une ceinture de munitions et un fusil d'assaut semi-automatique", a confié un témoin au quotidien américain, ajoutant l'avoir vu ensuite se rendre à un carrefour, "pointer son arme sur une conductrice en lui intimant de s'arrêter".

"Il a tiré à bout portant"

Puis, "il a demandé à une autre conductrice qui se trouvait derrière, d'avancer, et comme la dame hésitait, il a tiré à bout portant trois à quatre fois vers elle", a-t-elle ajouté. Le tireur se serait ensuite dirigé vers le campus universitaire de la ville tout en continuant à tirer sur plusieurs véhicules. Il serait entré dans la bibiothèque de l'université de Santa Monica où de nombreux étudiants révisaient.

"J'ai vu une femme prendre une balle dans la tête", a raconté Trena Johnson, une employée de la faculté. "Puis les policiers sont entrés et ils l'ont descendu", a-t-elle ajouté.

Au total, quatre corps seront découverts. Deux sur les lieux de l'incendie puis deux autres entre la maison incendiée et la bibliothèque de l'université de Santa Monica, où le tireur présumé a été abattu par les forces de l'ordre.

La fréquence de telles tueries aux États-Unis nourrit régulièrement le débat sur le contrôle des armes à feu, dont la possession et le port sont garantis par le deuxième amendement de la Constitution.

Avec dépêches

Première publication : 08/06/2013

  • ÉTATS-UNIS

    Le Connecticut renforce sa loi sur les armes, trois mois après le drame de Newtown

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un élève blessé lors d'une fusillade dans un lycée californien

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Une prise d'otages meurtrière endeuille à nouveau la ville d'Aurora

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)